Construction Navale
Meyer Werft : l’Odyssey of the Seas sur cale

Actualité

Meyer Werft : l’Odyssey of the Seas sur cale

Construction Navale
Croisières et Voyages

Le groupe Meyer Werft a procédé le 3 mai à la mise sur cale du cinquième et dernier paquebot commandé par la compagnie américaine Royal Caribbean International dans le cadre du projet Sunshine. Pesant 970 tonnes, le premier des 79 blocs allant constituer la coque du futur Odyssey of the Seas n’a pas été posé au chantier de Papenburg, d’où le navire sortira, mais à Rostock chez Neptun Werft, filiale du constructeur allemand. Compte tenu du plan de charge extrêmement élevé de Meyer Werft, ce site réalise en effet des sections au profit de Papenburg, mais aussi du chantier finlandais Meyer Turku.

Long de 347 mètres pour une largeur de 41.4 mètres et une jauge finale de 169.300 GT, l’Odyssey of the Seas comptera 2137 cabines. Il sera livré à l’automne 2020. Il s’agit de la seconde unité du programme Quantum Ultra, qui a débuté avec le Spectrum of the Seas, entré en flotte le mois dernier. Ces paquebots sont une évolution des trois premières unités de la série, les Quantum of the Seas, Anthem of the Seas et Ovation of the Seas, livrés par Meyer Werft en 2014, 2015 et 2016.

 

Le Spectrum of the Seas (© : MEYER WERFT - Herman Ijsseling

Le Spectrum of the Seas (© : MEYER WERFT - Herman Ijsseling)

Meyer Werft | Toute l'actualité du groupe allemand de construction navale