Science et Environnement

Fil info

Microplastiques : la fondation Tara Ocean et JAMBIO lancent une mission au Japon

Science et Environnement

Après l’étude de la pollution plastique dans les fleuves d’Europe, la Fondation Tara Océan annonce le lancement au Japon d’une mission d’étude sur les microplastiques le long des côtes de l’archipel avec le réseau JAMBIO (Japanese Association for Marine Biology).

Le voilier scientifique Tara, qui parcourt le monde depuis 2003 pour étudier l’impact du changement climatique sur l’océan et les défis auxquels il fait face, a regagné fin 2019 son port d’attache à Lorient (Bretagne, France), après avoir parcouru, de mai à novembre 2019, les quatre façades maritimes de l’Europe, en vue d’étudier, en partenariat avec 17 laboratoires coordonnés par le CNRS (Centre national de la recherche scientifique), la pollution plastique des neuf principaux fleuves d’Europe (Tamise, Elbe, Rhin, Seine, Èbre, Rhône, Tibre, Garonne et Loire). Les scientifiques de Tara (biologistes et écotoxicologues, chimistes et physiciens, océanographes et modélisateurs), ont prélevé 2700 échantillons sur 45 sites définis entre terre et mer.

Les objectifs précis de cette mission, la première de ce type, étaient d’identifier les sources de pollution, de comprendre la fragmentation des microplastiques dans les fleuves, de prédire leur dispersion vers l’océan, de définir leur toxicité et leurs impacts sur la biodiversité marine et la chaîne alimentaire. Les premiers