Science et Environnement
Microplastiques : Tara en escale à Toulon

Actualité

Microplastiques : Tara en escale à Toulon

Science et Environnement

Partie le 27 mai de Lorient pour mener une mission de 6 mois sur la pollution plastique en Europe, la goélette scientifique Tara effectuera sur sa route une escale à Toulon. Depuis 2010, la goélette prélève des microplastiques (de 0,2 à 5 mm de diamètre) dans ses filets, à l’occasion de ses différentes expéditions. Le constat est clair : ces fragments de microplastiques sont omniprésents dans l’océan. Après s’être concentrée sur cette pollution en mer Méditerranée en 2014, avoir découvert l’importante zone d’accumulation dans l’océan Arctique en 2017 et identifié la biodiversité associée dans le  vortex du Pacifique Nord en 2018, la Fondation Tara Océan et ses partenaires vont identifier les sources, prédire le devenir et évaluer l’impact des plastiques de la terre vers la mer.

Biologistes marins, écotoxicologues, océanographes, modélisateurs, chimistes et physiciens composent une équipe interdisciplinaire d’une quarantaine de scientifiques au sein de cette mission à bord de Tara. Ils travaillent collectivement à deux grands objectifs scientifiques communs : identifier les sources de pollution, comprendre leur fragmentation dans les fleuves et prédire leur dispersion vers l’océan et comprendre leurs impacts sur la biodiversité marine et leurs effets sur la chaîne alimentaire.
 
Dans le cadre de son partenariat avec la Fondation Veolia, la Fondation Tara Océan présentera les dernières avancées de la mission MEDITPLAST en rade de Toulon. Ce projet de Recherche et Développement, soutenu par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse fait le point sur les sources et les concentrations de microplastiques et de nanoplastiques dans les différentes matrices environnementales de la rade toulonnaise. Il vise à développer une technique d'échantillonnage des microplastiques et à évaluer des procédés de réduction dans les filières de traitement des eaux. Fruit d’un travail collaboratif, ce projet réunit des chercheurs universitaires (Université de Toulon et d’Aalborg au Danemark), ainsi que des chercheurs de Veolia en région Sud, Provence-Alpes-Côte d’Azur.
 
Le programme de l'escale est à retrouver sur le site de la fondation Tara Oceans

Tara