Science et Environnement
Microsoft et Naval Group testent un data center sous-marin
ABONNÉS

Actualité

Microsoft et Naval Group testent un data center sous-marin

Science et Environnement

Le 1er juin, un data center enfermé dans une capsule étanche a été immergé à une profondeur de 40 mètres en Écosse, sur le site de l’European Marine Energy Center (EMEC) au large des Orcades. Cette opération est l’aboutissement de la deuxième phase du projet Natick de Microsoft Research, qui s’est associé pour l’occasion à Naval Group et dont l’objectif est d’ouvrir la voie à de nouvelles solutions d’hébergement.

 

Les équipes de Naval Group et Microsoft à Brest (© MICROSOFT - NAVAL GROUP / FRANCK BETERMIN)

Les équipes de Naval Group et Microsoft à Brest (© MICROSOFT - NAVAL GROUP / FRANCK BETERMIN)

 

Inventer le data center du futur

Le stockage de données à l’ère du numérique est un enjeu économique majeur, notamment pour les grands groupes comme Microsoft. Partant du principe que la majorité de la population mondiale réside près des côtes, l’entreprise américaine s’intéresse au développement de data centers offshore, capables d’être à la fois économiques financièrement et plus écologiques. On le sait, les centres de données sont de très grands consommateurs d’énergie, car il faut non seulement faire fonctionner les serveurs, mais aussi les sys

Naval Group | Actualité industrie navale de défense