Divers
Migrants : 96 personnes secourues en mer Egée

Actualité

Migrants : 96 personnes secourues en mer Egée

Divers

Quatre-vingt-seize migrants ont été sauvés par les garde-côtes grecs dans la nuit de mardi 25 à mercredi 26 août. Ils ont été secourus alors que le Sea Power, un petit yacht à bord duquel des dizaines de personnes avaient pris place, était en train de sombrer en mer Egée, pour une raison inconnue.

Le navire de plaisance venant de Turquie avait pour destination l’Italie quand il a émis un signal de détresse mardi soir. Il se trouvait à 21 milles à l’ouest de l’île d’Halki, dans les eaux internationales et dans la zone grecque de responsabilité de secours et de sauvetage. Lors de l’arrivée des secours, il était déjà partiellement coulé.

D’importants moyens ont été mobilisés pour cette opération de sauvetage, notamment quatre patrouilleurs des garde-côtes, un bateau de sauvetage, un bâtiment de la marine, cinq cargos dans la zone et un hélicoptère de l’armée de l’air. Mercredi encore, deux patrouilleurs de la police portuaire et un bâtiment de la marine grecque cherchaient d’éventuels survivant.

Sur les 96 personnes secourues, dont une dizaine d’enfants, beaucoup ne portaient pas de gilet de sauvetage. La majorité, 72 personnes, ont été transférées vers l’île proche de Rhodes, cinq vers Karpathos, et 19 autres ont été récupérées par des garde-côtes turcs. Athènes s’est d’ailleurs plaint de la présence de deux patrouilleurs turcs qui n’ont pas participé au sauvetage et l’ont même perturbé en demandant aux navires d’évacuer la zone.

Les migrants sauvés sont essentiellement des Syriens, Irakiens, Somaliens et Kurdes. En Grèce, ils ont été testés et mis en quarantaine dans un hôtel loué pour cela. Les autorités grecques disent avoir identifié, parmi les survivants, trois passeurs qui ont été arrêtés et une enquête est en cours.

Selon le ministère de la marine marchande grec, il s’agit d’une opération hors normes du fait du nombre de rescapés et des conditions dans lesquelles elle s’est déroulée, principalement de nuit.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Migrants | Actualité maritime des flux migratoires