Marine Marchande
Migrants : Antoine Laurent, marin-sauveteur

Rencontre

Migrants : Antoine Laurent, marin-sauveteur

Marine Marchande

À 25 ans, le Lorientais Antoine Laurent a lâché son travail pour se lancer dans l'humanitaire. Au sein de SOS Méditerranée, lui et d'autres membres de l'association surveillent les côtes libyennes pour venir en aide à ceux qui tentent d'atteindre l'Europe.

À quelques kilomètres des côtes de la Libye, une embarcation de fortune prend le large. À son bord, des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants s'entassent les uns contre les autres dans une atmosphère suffocante. Au milieu d'un océan meurtrier, le bateau peut couler à chaque instant et emporter, dans son naufrage, des dizaines de vie dans l'abîme bleu de la Méditerranée.

Cette scène, quotidienne, est devenue banale aux yeux du monde. Bien trop pour Antoine Laurent, qui ne supporte plus cette situation. Le jeune Lorientais, de 25 ans, est engagé, depuis avril 2016, dans l'association SOS Méditerranée, qui effectue des opérations de sauvetage, au large des côtes libyennes, pour recueillir ces personnes à la dérive. À bord du navire l'Aquarius, lui et d'autres bénévoles ont sauvé, en un an, plus de 13.000 personnes et effectué des centaines d'opérations en pleine mer. Qu'est-ce qui pousse un jeune homme à un tel engagement ? « Juste un altruisme naturel », répondra Antoine Laurent, qui aurait pu faire le choix d'une vie beaucoup plus rangée.

Boulimique de culture

Natif

Migrants | Actualité maritime des flux migratoires