Disp POPIN non abonne!
Divers
Migrants : Un plan d’action pour lutter contre les traversées en Manche

Actualité

Migrants : Un plan d’action pour lutter contre les traversées en Manche

Divers

Pour faire face à la recrudescence des tentatives de passage de migrants par la Manche, en particulier à l’ouvert de la mer du Nord, dans le détroit du Pas-de-Calais, le ministère de l’Intérieur a annoncé le 4 janvier la mise en place de différentes mesures.

Ce dernier prévoit « un renforcement de la coordination entre les services et moyens à terre sous l’autorité des préfets du Nord et du Pas-de-Calais (forces de police et de gendarmerie) et des moyens engagés en mer sous l’autorité du préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord (patrouilleurs et moyens aériens de la Marine nationale, de la Gendarmerie maritime et de la Douane), qui ont été renforcés et mis en alerte pour assurer une surveillance 24h/24 des espaces maritimes ». La Place Beauvau annonce également un renforcement de la surveillance et de la sécurisation des ports de Boulogne et Calais, ainsi que des plages et autres lieux potentiels de mise à l’eau des embarcations utilisées par les migrants.

La lutte contre les groupes organisant cette immigration illégale est par ailleurs érigée en priorité, avec « la systématisation du traitement judiciaire des individus interpellés en mer » et la « mobilisation des échelons local et national de la police aux frontières pour assurer un démantèlement efficace des filières de passeurs ». Enfin, des mesures de prévention et de sensibilisation vont être mises en place auprès des professionnels du littoral afin d’accroître leur vigilance : « sensibilisation des gérants d’enseignes de vente de matériel nautique, des loueurs de bateaux et gestionnaires des ports de plaisance et de pêche ».

 

Opération de sauvetage de 8 migrants le 25 décembre 

Opération de sauvetage de 8 migrants le 25 décembre (© : MARINE NATIONALE)

 

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, s’est par ailleurs entretenu le 30 décembre avec son homologue britannique, Sajid David. Ils ont convenu d’accroître la coopération franco-britannique sur cette question et, en plus des mesures prises par chaque pays, de mettre en place un plan d’action conjoint dont les modalités sont en cours d’élaboration.

Les tentatives de passage entre la France et le Royaume-Uni ont fortement augmenté fin 2018, avec selon les chiffres du ministère de l’Intérieur 57 tentatives pour les seuls mois de novembre et décembre, alors qu’il n’y en avait eu que 14 pour les 10 premiers mois de l’année et 12 pour l’ensemble de 2017.

Cela fait en tout 71 tentatives de traversées en 2018 avec un total de 504 migrants à bord des embarcations. 276 migrants sont parvenus à atteindre les côtes britanniques au cours de 40 traversées, 31 autres ayant échoué. Selon la place Beauvau, ces migrants sont pour une « écrasante majorité » des ressortissants iraniens. « Ces tentatives de traversées de la Manche, souvent effectuées sur des embarcations de fortune non-adaptées à la pleine mer, se font au péril de la vie des migrants étant donné les conditions de navigation particulièrement dangereuses sur la Manche et l’importance du trafic maritime dans le détroit ».

 

Les 8 migrants secourus le 25 décembre 

Les 8 migrants secourus le 25 décembre (© : MARINE NATIONALE)