Marine Marchande
 Migration en Méditerranée : Armateurs et syndicats réclament des mesures d’urgence

Actualité

Migration en Méditerranée : Armateurs et syndicats réclament des mesures d’urgence

Marine Marchande

Une crise humanitaire qui va bientôt être hors de tout contrôle. Ce sont les termes de la lettre commune des armateurs (via l’ECSA et l’International Chamber of Shipping) et des syndicats de marins (ETF et ITF) adressée aux 28 Etats membres de l’Union Européenne et tirant la sonnette d’alarme sur la situation des migrants en mer Méditerranée.

« Depuis 2014, ce sont des milliers de personnes qui ont tenté la dangereuse traversée entre l’Afrique ou le Moyen-Orient et l’Europe dans des bateaux surchargés et inadaptés. Plus de 3500 y ont perdu la vie et beaucoup sont à la merci de trafiquants », écrivent-ils. Avec l’arrêt, à l’automne 2014, de l’opération de sauvetge Mare Nostrum menée principalement par la Marine italienne, les équipages des navires de commerce se sont retrouvés quasiment seuls à pouvoir recueillir des migrants en détresse.

40.000 personnes sauvées par les bateaux de commerce en 2014

« Plus de 40.000 personnes ont été sauvées par des bateaux de commerce l’an passé et ce nombre devrait augmenter énormément. L’industrie du transport maritime accepte totalement sa responsabilité légale de sauver la vie humaine en mer. Mais elle dénonce comme inacceptable le fait que la communauté internationale se repose sur la flotte marchande et ses équipages pour mener des opérations de sauvetage de plus en plus importantes. Certains bateaux ont dû porter secours à 500 personnes lors d’une seule opération, ce qui a mis sérieusement en danger les équipages, qui ne sont pas entraînés pour ce genre de situations ».

Les signataires réclament donc des mesures de la part des Etats européens, et pas seulement ceux qui bordent la Méditerranée. « Il va y avoir une grosse augmentation des besoins financiers pour les missions de sauvetage pour traiter cette crise humanitaire majeure. Tous les états membres de l’Union européen doivent participer à cet effort financier pour éviter des milliers de morts ».

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer