Défense
Mise à l’eau du 21ème SNA américain du type Virginia

Actualité

Mise à l’eau du 21ème SNA américain du type Virginia

Défense

Le chantier Huntington Ingalls Industries de Newport News a procédé le 3 mars à la mise à l’eau du futur USS Montana (SSN 794). Il s’agit du 21ème sous-marin nucléaire d’attaque américain du type Virginia et du troisième de la version Block IV.

Longs de 114.9 mètres et affichant un déplacement en plongée de 7800 tonnes, les Virginia peuvent dépasser les 30 nœuds et sont armés par 134 membres d’équipage. Ils comptent 12 cellules de lancement vertical pour missiles de croisière Tomahawk, et quatre tubes de 533mm avec une réserve de 28 torpilles Mk48 et missiles supplémentaires.

 

L'USS Montana lors de sa mise à l'eau le 3 mars à Newport News (© : Ashley Cowan / HII)

L'USS Montana lors de sa mise à l'eau le 3 mars à Newport News (© : Ashley Cowan / HII)

 

Mis en service entre 2004 et 2008, les quatre premiers SNA de cette classe (Virginia, Texas, Hawaii et North Carolina) forment le Batch I. Ils ont été suivis entre 2008 et 2013 par les six unités du Batch II (New Hampshire, New Mexico, Missouri, California, Mississippi, Minnesota) puis entre 2014 et 2020 par les huit Batch III (North Dakota, John Warner, Illinois, Washington, Colorado, Indiana, South Dakota, Delaware).

Alors que le rythme de production est passé à deux bateaux par an, les commandes étant réparties entre le chantier HII de Newport News et General Dynamics Electric Boat de Groton, la première unité de la série des dix Batch IV (USS Vermont) a intégré la flotte américaine en avril 2020. Elle sera bientôt suivie par l’USS Oregon, construit comme lui à Groton où il a été mis à l’eau en octobre 2019, puis l’année prochaine par l’USS Montana, dont l’assemblage avait débuté en mai 2018. Viendront, après, les sept autres Batch IV (Hyman G. Rickover, New Jersey, Iowa, Massachussetts, Idaho, Arkansas, Utah), dont cinq ont déjà été mis sur cale entre mai 2018 et août 2020.

Pour la suite, l’US Navy prévoit dix nouvelles unités qui formeront le Batch V, pour lequel les premières commandes portant sur des acquisitions à long terme destinées aux deux premiers exemplaires (Oklahoma et Arizona) ont été passées en 2017. Les quatre suivants doivent être nommés Barb, Tang, Wahoo et Silversides. En tout, la série des Virginia, qui permet de remplacer les Los Angeles, devrait donc compter au moins 38 unités. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

US Navy et USCG | Actualité des Forces navales américaines