Construction Navale
Mise à l’eau du plus gros paquebot construit en Allemagne

Actualité

Mise à l’eau du plus gros paquebot construit en Allemagne

Construction Navale
Croisières et Voyages

Record battu pour le chantier Meyer Werft de Papenburg, qui a mis à l’eau samedi 4 mars le plus gros paquebot réalisé jusqu’ici en Allemagne. Le titre était détenu depuis l’an dernier par l’Ovation of the Seas, troisième unité de la classe Quantum de la compagnie Royal Caribbean International, avec ses 168.666 GT de jauge. Un gabarit que le Norwegian Joy bat de peu avec ses 168.800 GT mais bat quand même, malgré une longueur moindre (324 mètres au lieu de 348).

Sorti du grand hall de construction de Papenburg et désormais en achèvement à flot, il s’agit du second navire du programme Breakaway Plus de l’armateur américain NCL. Le premier, le Norwegian Escape (164.600 GT, 4200 passagers), avait été livré fin 2015 par Meyer Werft. Le Norwegian Joy est une version dérivée et adaptée dès l’origine pour la clientèle asiatique. Ce sera en effet le premier paquebot de NCL exploité à l’année au départ de Chine, où il fera ses débuts commerciaux cet été. Positionné sur le segment premium, il aura une capacité légèrement inférieure à celle de son aîné (3850 passagers) et de nouvelles activités, comme un circuit d’auto-tamponneuses.

Alors que le troisième navire de cette série, le futur Norwegian Bliss (167.800 GT, 4000 passagers) sera livré en 2018 et exploité sur le marché américain, la quatrième unité du programme rejoindra le Norwegian Joy en Asie.

 

Le Norwegian Joy avant sa sortie du hall de construction ​​​​​​​(© MEYER WERFT)

Le Norwegian Joy avant sa sortie du hall de construction ​​​​​​​(© MEYER WERFT)

Le cap des 180.000 GT atteint en 2018

Concernant Meyer Werft, on notera que le record de jauge sera battu dès la fin 2018 avec le premier des deux paquebots géants de 180.000 GT et 5200 passagers commandés par la compagnie allemande AIDA Cruises (filiale du groupe américain Carnival Corporation) dans le cadre du projet Helios. Le second sortira en 2020.

 

Le projet Helios ​​​​​​​​​​​​​​(© AIDA CRUISES)

Le projet Helios ​​​​​​​​​​​​​​(© AIDA CRUISES)

 

Meyer Werft, avec sa filiale finlandaise de Turku, tient à ce jour la corde avec le groupe italien Fincantieri pour le titre de leader mondial de la construction de navires de croisière (en valeur), avec un carnet de commandes de plus de 16 milliards d’euros. Celui-ci compte 19 paquebots livrables d’ici 2022. Et même 21 si l’on compte les deux unités du projet Icon de Royal Caribbean ayant fait l’objet d’une lettre d’intention en 2016 (plus d’un milliard d’euros par bateau).

 

Le chantier de Papenburg​​​​​​​ ​​​​​​​​​​​​​​(© MEYER WERFT)

Le chantier de Papenburg​​​​​​​ ​​​​​​​​​​​​​​(© MEYER WERFT)

Les navires que Papenburg et Turku vont livrer

Papenburg livrera, en plus des trois navires de NCL et des deux d’AIDA, le World Dream (151.000 GT, 3364 passagers) de Dream Cruises fin 2017, deux unités supplémentaires de la classe Quantum à RCI en 2019 et 2020, un bateau de 55.900 GT et 1080 passagers pour Saga Cruises en 2019, un géant de 180.000 GT et 5200 passagers pour P&O Cruises en 2020 et deux navires de 135.000 GT et 2500 passagers à Disney Cruises en 2021 et 2023.

 

Le chantier de Turku ​​​​​​​​​​​​​​(© MEYER TURKU)

Le chantier de Turku ​​​​​​​​​​​​​​(© MEYER TURKU)

 

Meyer Turku va, pour sa part, achever au printemps le Mein Schiff 6 (99.500 GT, 2500 passagers) de TUI Cruises et livrera pour le même armateur deux unités agrandies, les Mein Schiff 1 et Mein Schiff 2 (111.500 GT, 2900 passagers) en 2018 et 2019. Suivront en 2019 et 2021 deux paquebots de 180.000 GT et 5200 passagers pour Costa Cruises (projet Excellence) et deux navires dérivés pour Carnival Cruises Lines en 2020 et 2022. S’y ajouteront les mastodontes de 200.000 GT et 5000 passagers du projet Icon, avec des mises en service prévues au sein de RCI en 2022 et 2024.

 

Le futur Mein Schiff 1 (© TUI CRUISES)

Le futur Mein Schiff 1 (© TUI CRUISES)

Projet Excellence (© COSTA CRUISES)

Projet Excellence (© COSTA CRUISES)

 

Meyer Werft Norwegian Cruise Line NCL