Vie Portuaire
Mission commerciale du Port de Marseille-Fos en Turquie

Actualité

Mission commerciale du Port de Marseille-Fos en Turquie

Vie Portuaire

Une délégation du premier port français conduite par Jean-Claude Terrier, Président du directoire du Port de Marseille Fos, a effectué une mission commerciale en Turquie du 25 au 30 janvier 2009. La délégation s'est rendue à Istambul puis à Izmir, premier port turc en matière de conteneurs. C'est la troisième manifestation que le port organise à l'intention de ses clients turcs depuis 2004. Il entretient également des relations suivies avec le consulat de Turquie à Marseille, qui oeuvre pour le développement des échanges commerciaux entre ces deux pays de la rive méditerranéenne. La Turquie qui joue un rôle prédominant dans les échanges commerciaux entre l'Europe, l'Asie et le Moyen-Orient compte parmi les marchés prioritaires du port de Marseille Fos. La Turquie figure parmi les premiers pays partenaires de Marseille Fos, 3ème pour le conteneur et le conventionnel et 5ème pour les trafics roulants. En 2008 plus de 100.000 véhicules neufs exportés de Turquie ont transité via Marseille Fos. Plus de 800.000 tonnes de marchandises diverses étaient échangées entre les deux pays pendant cette même année.

87% du commerce extérieur turc réalisé par la mer

La délégation marseillaise a rencontré les principaux acteurs du commerce maritime turc dont plusieurs armateurs ainsi que l'Utikad (association des transitaires turcs). Une réunion de travail avec la Mission Economique française en Turquie était programmée, tandis qu'un dîner a réuni plusieurs chargeurs, les constructeurs automobiles en particulier, exportant leur production vers l'Europe par la voie maritime (87% du commerce extérieur turc est réalisé par la mer). Le port de Marseille Fos en a profité pour valoriser sa vocation de porte d'entrée vers les marchés français et européen grâce à sa position géographique naturelle mais aussi par la densité de son réseau de pré et post acheminements. Ce dernier permet de distribuer la marchandise via le fleuve, le fer et la route sur l'axe Rhône Saône (2ème zone économique française) et jusqu'en Allemagne. Pour le Grand Port Maritime de Marseille-Fos, l'objectif de cette mission était de consolider les relations entre la Turquie et le 1er port de France et de Méditerranée, relations maritimes pouvant offrir une alternative au transport routier.

Port de Marseille