Défense
 Mission de police des pêches au large des Marquises pour l'Arago

Actualité

Mission de police des pêches au large des Marquises pour l'Arago

Défense

Première mission d'envergure pour l'Arago, depuis son retour en Polynésie Française le 31 août dernier. Durant une semaine, début novembre, le patrouilleur a effectué, dans des conditions de mer éprouvantes, une mission de police des pêches au Nord Ouest des Marquises. De nombreux contrôles ont été effectués par l'équipe de visite du bâtiment dans le cadre de la convention internationale sur la pêche.
La prochaine mission pour le patrouilleur de la marine nationale sera d'un tout autre genre, puisqu'il ira apporter un soutien logistique au festival des Marquises. Cette mission signera le retour de l'Arago dans sa ville marraine, Nuku Iva.
Construit à Lorient et mis en service en 1991, l'Arago est un ancien bâtiment hydrographique du type Borda, basé en Polynésie jusqu'en 2002. A cette époque, la Marine nationale n'ayant plus besoin d'un BH dans la zone, il fut décidé de transformer l'Arago en patrouilleur de service public et de le rapatrier à Toulon. Passant d'une livrée blanche au gris règlementaire des unités de combat, le navire a perdu ses équipements scientifiques et ses vedettes hydrographiques. Long de 59 mètres pour un déplacement de 970 tonnes en charge, l'Arago peut atteindre la vitesse de 15 noeuds et franchir plus de 5000 milles à 12 noeuds, ce qui lui confère une autonomie plus importante que celle des P400. L'armement du PSP se compose, quant à lui, de deux mitrailleuses de 12.7mm, l'équipage comprenant 30 marins.

Marine nationale