Construction Navale
Mitsubishi livre l’AIDAperla

Actualité

Mitsubishi livre l’AIDAperla

Construction Navale
Croisières et Voyages

Second des deux paquebots commandés en 2011 au constructeur japonais Mitsubishi Heavy Industries par la compagnie allemande AIDA Cruises, filiale du groupe américain Carnival, l’AIDAperla a été livré ce 27 avril. Le capitaine Becker, à 36 ans seulement, vient de prendre le commandement du navire, qui a réalisé avec succès ses essais en mer il y a quelques semaines et en est aujourd’hui au stade des finitions.  

Comme son aîné, l’AIDAprima, baptisé en mai 2016, l’AIDAprima a été réalisé au chantier MHI de Nagasaki. Il effectuera un long transit pour rejoindre la Méditerranée, le navire allant être basé au Baléares. Il réalisera sa croisière inaugurale du 21 juin au 1er juillet et partira chaque semaine ensuite de Palma de Majorque. A compter de mars 2018, le paquebot sera repositionné au départ d’Hambourg sur un itinéraire de 7 jours vers Le Havre, Southampton, Zeebrugge et Rotterdam.

Longs de 300 mètres pour une largeur de 37.6 mètres et une jauge de 124.100 GT, l’AIDAprima et l’AIDAperla comptent 1643 cabines, soit une capacité de 3286 passagers en base double, servis par plus de 900 membres d’équipage.

Ils resteront seuls de leur type puisque ce programme a tourné au désastre financier pour Mitsubishi. Le constructeur nippon, qui a livré les navires avec plus d’un an de retard, accuse quelques 2 milliards de dollars de pertes sur un contrat initial de 1.3 milliard. MHI, qui espérait se relancer sur le marché de la croisière avec ces navires, a finalement décidé d’abandonner le segment des paquebots.

Pour la suite, AIDA Cruises a décidé de revenir vers son précédent constructeur, l’Allemand Meyer Werft. Le chantier de Papenburg livrera fin 2018 et en 2021 deux géants de plus de 180.000 GT et 2500 cabines dotés d’une propulsion au GNL.

- Voir notre reportage sur l'AIDAprima

 

Carnival | Toute l'actualité du leader mondial de la croisière