Construction Navale
Mitsubishi se retire de la croisière et réduirait ses capacités

Actualité

Mitsubishi se retire de la croisière et réduirait ses capacités

Construction Navale

La presse japonaise rapporte que Mitsubishi Heavy Industries a décidé de stopper son action commerciale dans le secteur des grands navires à passagers pour se réorienter vers des bateaux plus simples. C’est sans doute la conséquence directe du désastre financier provoqué par le contrat des deux paquebots destinés à AIDA Cruises, filiale du groupe Carnival. Le premier, l’AIDAprima, a été livré en mars dernier, avec un an de retard, alors que son sistership, l’AIDAperla, a vu son achèvement reporté d’autant, son entrée en flotte étant prévue début 2017. Commandés en 2011 pour un montant d’1.3 milliard de dollars, ces navires de 300 mètres, 124.000 GT et 1643 cabines ont donné beaucoup de fil à retordre à MHI, le président du groupe japonais estimant en février le surcoût à 1.7 milliard de dollars.

Par chance, les chantiers appartiennent à un vaste conglomérat qui a pu encaisser ces pertes, même si elles ont impacté ses résultats. Reste que le retour de Mitsubishi dans le segment de la croisière se solde par un cuisant échec, au moment où l’ensemble de la navale asiatique est dans une situation extrêmement difficile en raison de l’effondrement des constructions neuves. Ainsi, les chantiers japonais ont enregistré au premier semestre une chute de 82% des commandes, retombées à leur plus bas niveau depuis 2008. Au point que certains groupes envisagent de mettre fin à leur activité dans le secteur, à l’image de Kawasaki, qui se donne jusqu’à la fin mars 2017 pour décider ou non d’un retrait.

Dans ce contexte, toujours selon les journaux japonais, MHI envisage quant à lui de réduire ses capacités industrielles et de partager ses chantiers avec d’autres constructeurs. Des informations cohérentes avec les annonces intervenues cet été, lorsque Mitsubishi a expliqué être en discussions avec Imabari, Oshima et Namura afin de former un grand groupement industriel nippon dans le domaine de la construction navale.  

 

Asie