Défense
Modernisation de la conduite de tir des frégates du type Floréal

Actualité

Modernisation de la conduite de tir des frégates du type Floréal

Défense

Les six frégates de surveillance françaises du type Floréal vont voir leur conduite de tir modernisée. A cet effet, les bâtiments vont recevoir un système optronique EOMS-NG (Electro-Optical Multifunction System de Nouvelle Génération) de Sagem, en lieu et place du système Najir, dont ils sont équipés depuis leur mise en service, entre 1992 et 1996. Développé et produit par Sagem, l'EOMS-NG est un système optronique intégrant, en un même équipement, un capteur jour, une veille infrarouge panoramique passive de type IRST (Infrared Search and Track), un mode identification, un mode poursuite et une conduite de tir. Sur les Floréal, il sera exploité depuis une console dédiée au Central Opérations des frégates. L'EOMS-NG assurera la conduite de tir du canon de 100 mm des frégates et contribuera à l'évaluation de leur environnement tactique et à leur autodéfense. « Offrant un temps de réaction très bref entre détection et engagement, il est particulièrement bien adapté aux missions de lutte contre la piraterie et les trafics illicites », explique Sagem, qui précise que « son concept de prises de vue panoramique à haute cadence équivaut à 100 caméras fixes ». Le premier bâtiment sera équipé fin 2012.
On notera que ce programme de modernisation de la conduite de tir des Floréal est placé sous la maîtrise d'oeuvre de DCNS, qui assure avec STX France le maintien en condition opérationnel de ces frégates basées outre-mer.

 L'EOMS-NG (© : SAGEM)
L'EOMS-NG (© : SAGEM)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française Safran Electronics & Defense