Marine Marchande
MOL Comfort : Les secours se mettent en place

Actualité

MOL Comfort : Les secours se mettent en place

Marine Marchande

Trois jours après l'avarie ayant conduit à la cassure du MOL Comfort au nord de l'océan Indien, les deux parties du porte-conteneurs sont toujours à flot et en train de dériver vers le nord-est à une vitesse de 2 noeuds. Elles se trouvent encore à une distance de 20 milles l'une de l'autre. Pour l'instant, et selon les constatations de l'équipage du roulier Sanderling Ace, il n'y a pas de trace de pollution majeure sur zone. On ne connaît toujours pas le nombre de conteneurs tombés à l'eau suite à l'accident, le navire, qui a une capacité de 8100 EVP (équivalent vingt pieds - taille standard du conteneur), transportant environ 4200 boîtes au moment des faits.

Mitsui OSK Line, l'armateur japonais du navire, a annoncé l'affrètement d'un patrouilleur qui doit se rendre sur place pour préparer les opérations de remorquage des épaves. Il a appareillé hier de Jebel Ali, aux Emirats Arabes Unis, et devrait rejoindre la zone dans la journée du dimanche 23 juin. Des remorqueurs devraient ensuite prendre le relais.

 

Le problème de la pesée des conteneurs au chargement

 

 

Alors qu'il est encore difficile de donner des explications sur les causes de cet accident, intervenu sur un navire de 5 ans appartenant à un armement réputé, les spécialistes s'interrogent sur la répartition de la cargaison à bord. Lors du chargement d'un conteneur, le poids que le bord intègre dans les calculs de stabilité est celui fourni par le client. Qui est quelque fois bien éloigné de la masse réelle. Sur les gros porte-conteneurs il peut y avoir jusqu'à 10 plans (étages) de boites en pontée. Le bord et les planneurs (qui s'occupent à terre des plans de chargement) n'ont, à l'heure actuelle, pas de moyen de contrôle systématique du poids effectif des boîtes. Une accumulation d'approximations de poids peut donc avoir des conséquences importantes en terme de répartition des efforts sur la coque et la structure du navire. 

 

Accidents, pollutions