Croisières et Voyages
Monaco : Début de saison prometteur marqué par l’escale du Britannia

Actualité

Monaco : Début de saison prometteur marqué par l’escale du Britannia

Croisières et Voyages

Vendredi dernier, plus encore qu’à l’habitude, les rues de la Principauté bruissaient des langues du monde avec, ce jour là, une véritable suprématie anglophone et un panel des différents accents représentatifs de la diversité du Commonwealth. Et pour cause, Monaco accueillait le nouveau paquebot de l’armateur britannique P&0 Cruises : le Britannia.

Trop gros pour s’amarrer sur la digue semi-flottante du port Hercule, le paquebot de 329,8 mètres, tout juste baptisé par la Reine Elizabeth II dix jours avant, ne passait pas inaperçu en rade de Monte-Carlo, puisque c’est par le nom de ce célébre quartier de la Principauté que la plupart des compagnies désignent cette escale. 

L’occasion pour les officiels monégasques de recevoir avec les honneurs le plus impressionnant paquebot de la saison et l’un des plus gros de son histoire puisque le Britannia est, avec ses 141.000 GT de jauge, légèrement moins volumineux que le Queen Mary 2. Détenteur du record local, le paquebot de la Cunard vient en effet occasionnellement mouiller devant le Rocher.

 

Le Britannia et son Union Jack stylisé de 94 mètres sur la proue (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia et son Union Jack stylisé de 94 mètres sur la proue (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia et son Union Jack stylisé de 94 mètres sur la proue (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia et son Union Jack stylisé de 94 mètres sur la proue (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia et son Union Jack stylisé de 94 mètres sur la proue (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia et son Union Jack stylisé de 94 mètres sur la proue (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia et son Union Jack stylisé de 94 mètres sur la proue (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia et son Union Jack stylisé de 94 mètres sur la proue (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia et son Union Jack stylisé de 94 mètres sur la proue (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia et son Union Jack stylisé de 94 mètres sur la proue (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Les représentants de la Société d’Exploitation du Port de Monaco, des Affaires maritimes, de la Sécurité publique et de l’agent maritime Intercruises ont ainsi été invités à bord du paquebot géant en vue de la traditionnelle cérémonie d’échange des plaques et de cadeaux marquant une escale inaugurale. Le Capitaine Paul Brown, heureux de commander le nouveau fleuron de la flotte civile britannique, dont la coque arbore un gigantesque Union Jack stylisé, n’a pas manqué de commenter son attachement au navire tout en témoignant de sa fierté d’être l’un des ambassadeur de la culture britannique à travers le monde : « Nous promenons à travers les océans un immense drapeau de 94 mètres de long qui s’affiche devant les plus beaux ports. C’est une nouvelle image pour la compagnie et nous en sommes très fiers. Nos passagers sont heureux de naviguer à bord de ce superbe paquebot où chaque espace rappelle des références historiques communes mais avec une approche résolument confortable, moderne et contemporaine ».

Une fierté nationale s’affichant jusque sur la plaque commémorative offerte à chacun des invités, gravée de la devise « Britannia Undas Regit » (qu’on pourrait traduire par « La Grande-Bretagne règne sur les flots »).

 

Les officiels monegasques reçus à bord du Britannia par le Commandant Paul Brown (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Les officiels monegasques reçus à bord du Britannia par le Commandant Paul Brown (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Armelle Roudaut-Lafon, Directrice des Affaires Maritimes, et le Commandant Paul Brown (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Armelle Roudaut-Lafon, Directrice des Affaires Maritimes, et le Commandant Paul Brown (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

André Aureglia, Maître de port, représentait la Société d'Exploitation du Port de Monaco (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

André Aureglia, Maître de port, représentait la Société d'Exploitation du Port de Monaco (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Pierre Courbot, de l'agent maritime Intercruises, et le Capitaine Brown (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Pierre Courbot, de l'agent maritime Intercruises, et le Capitaine Brown (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Philippe Liautard, Commandant Principal de police, représentait la division maritime de la Sûreté Publique (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Philippe Liautard, Commandant Principal de police, représentait la division maritime de la Sûreté Publique (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Cette première escale à Monaco n'aura pas été de tout repos, tant pour les membres d'équipage du Britannia que pour ses passagers. La houle se formant progressivement au fur et à mesure de la matinée, le débarquement à terre est devenu compliqué à partir de midi et le Capitaine Brown a été contraint de prendre la décision de stopper les navettes vers la terre et de se limiter au retour des excursionnistes. Il faut dire que l'absence de pontons embarqués censés faciliter le débarquement rendait les manœuvres d’approche mouvementées et la coque neuve du géant en portait déjà les stigmates. Tout comme certains passagers un peu secoués mais néanmoins ravis d’être accueillis par le commandant en personne lors de leur retour à bord.

 

Tender du Britannia dans le port Hercule de Monaco (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Tender du Britannia dans le port Hercule de Monaco (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Tender du Britannia en attente près du navire (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Tender du Britannia en attente près du navire (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Tender du Britannia dans le port de Monaco (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Tender du Britannia dans le port de Monaco (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Seul paquebot de plus de 300 mètres de la saison des croisières, le Britannia marque la seconde escale de l’année pour Monaco après celle du Norwegian Jade le 9 mars, sachant que la première visite de ce navire de NCL, initialement prévue en février, avait été annulée. 

Le Britannia faisait quant à lui sa troisième escale en Méditerrannée après avoir fait découvrir à ses passagers Malaga, en Mer d’Alboran, et la cité catalane de Barcelone. Parti le 14 mars de Southampton, dans le sud de l’Angleterre, le nouveau navire amiral de P&O Cruises, qui reprend le nom de l’ancien yacht de la reine Elizabeth II, rejoindra le port anglais au terme d’une croisière inaugurale de 14 nuits.

Pour Monaco, ce nouveau visiteur représente un intérêt non négligeable puisque celui-ci reviendra 4 fois au total durant la saison 2015. Avec plus de 3600 passagers à son bord (en base double), quelques rotations de tenders suffisent au Britannia pour inonder la cité du luxe de clients potentiels. Bien que plusieurs agences de voyages spécialisées dans la croisière soient basées dans la Principauté, les paquebots géants ont pris du temps pour s’intéresser à Monaco. Avec seulement une quarantaine d’escales au début des années 90, la force de frappe de Monte-Carlo et son image à l’étranger ont pourtant permis une nette progression avec 101 visites de navires de croisière en 2002 et près de 226 escales prévues en 2015, approchant ainsi la barre des 300.000 croisiéristes explorant les ruelles du Rocher cette année. Cette escale un peu hors normes marque donc le début d'une saison prometteuse, frôlant le record des 228 escales de 2010 et ses 318.142 passagers.

En outre, le port de la Côte d'Azur a la chance de profiter d'une arrière saison chargée en escales avec plus de 65 navires sur les trois derniers mois de l'année.

Dans les jours à venir, nous vous emmenerons à la découverte de cet impressionnant paquebot qu'est le Britannia.

 

Le Britannia devant Monaco (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia devant Monaco (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia devant Monaco (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Britannia devant Monaco (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : l'Atrium (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : l'Atrium (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : portrait de la la Reine Elizabeth II (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : portrait de la la Reine Elizabeth II (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : The Retreat (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : The Retreat (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : pont soleil (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : pont soleil (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : The Limelight Club (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : The Limelight Club (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : Sunset Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Britannia : Sunset Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)