Disp POPIN non abonne!
Divers

Actualité

Mont-Saint-Michel : La SNSM déploie son premier engin amphibie

Divers

Samedi 9 juin se déroulera la bénédiction du Mascaret à la station SNSM Les Frégates, sur la baie du Mont Saint-Michel. Il s’agit de la première unité amphibie mise en œuvre par les sauveteurs en mer français.

Cette embarcation de type D-Tube, construite par le chantier Sealegs, en Nouvelle-Zélande, présente la particularité de pouvoir naviguer, mais aussi de se déplacer sur roues. Un concept éprouvé puisque ce modèle est opérationnel dans des services de secours mais aussi des forces spéciales étrangères.

Pour la station Les Frégates – baie du Mont Saint-Michel, située sur la commune de Saint Jean Le Thomas (Manche), ce nouvel outil permet aux sauveteurs de répondre à une problématique d’intervention locale spécifique. Alors que le marnage peut atteindre 14 mètres, la baie du Mont Saint-Michel est une zone dangereuse qui, avec les marées, se transforme en véritable dédale de bancs de sables. Autant de pièges pour les plaisanciers et vacanciers au sein desquels il est difficile d’intervenir. Ainsi, les bénévoles de la SNSM étaient auparavant régulièrement obligés de sortir leur semi-rigide de l’eau, à la force des bras, pour franchir un banc de sable et ne pas perdre trop de temps pour secourir les personnes en difficulté. Avec Le Mascaret, le problème ne se pose plus.  

Intégralement réalisé en aluminium, l’engin de 6 mètres de long a été adaptée aux besoins des sauveteurs français (équipements électroniques et matériel médical, dont un défibrillateur). Il est propulsé en mode navigation par un moteur hors-bord de 115 cv permettant d’atteindre 30 nœuds et dispose de trois roues motrices rétractables alimentées par un moteur inboard. Ce système, conçu pour permettre à l’engin de gravir une dune, ou dans le cas présent un banc de sable, offre une vitesse de roulage pouvant atteindre 10 km/h.  

 

Le Mascaret en mode navigation (© SNSM)

Le Mascaret en mode navigation (© SNSM)

 

Sauvetage et services maritimes