Disp POPIN non abonne!
Construction Navale

Actualité

Montex a livré à Kleven les blocs du second navire d’Hurtigruten

Construction Navale
Croisières et Voyages

Les blocs constituant la coque du Fritdjof Nansen, second navire d’expédition commandé par Hurtigruten à Kleven, sont arrivés le 18 juin au chantier norvégien. Ils ont été remorqués sur une barge depuis le chantier polonais Montex, qui avait livré l’an dernier les blocs du premier navire de la série, le Roald Amundsen, lancé en février dernier.

Commandés en 2016, les deux navires, conçus par Rools-Royce, accusent un important retard, liés notamment à des problèmes de fournisseurs. Ces problèmes ont mis Kleven dans une situation très difficile, au point qu’après une ouverture de capital en 2017, le constructeur familial, menacé de faillite, vient de voir son chantier d’Ulsteinvik passer sous le contrôle d’Hurtigruten. Ce dernier a désormais la pleine propriété du site, où sont réalisés ses bateaux. Un outil industriel qu’il a donc décidé de sécuriser et dans lequel il a trouvé plusieurs investiseurs permettant d'y injecter de nouveaux fonds, afin que son projet soit mené à bien.

 

Vue des futurs navires (© : HURTIGRUTEN)

Vue des futurs navires (© : HURTIGRUTEN) 

 

Initialement prévu pour être livré à l’été 2018, le Roald Amundsen n’entrera en service que l’an prochain. Sa première croisière est pour le moment programmée le 17 mai 2019 au départ de Lisbonne, pour une remontée vers l’Europe du nord à l’occasion de laquelle il fera trois escales en France (Belle-Ile, Saint-Malo et Honfleur les 22, 23 et 24 mai). D’autres traversées pourraient être proposées avant, en fonction de la date finale de livraison du navire.

Quant au Fridtjof Nansen, qui était prévu pour l’été 2019, son achèvement est renvoyé à 2020, sans doute au printemps. Comme pour le Roald Amundsen, ce report a entrainé l’annulation de sa première saison en Antarctique.

Dans cette région clé pour Hurtigruten, qui souhaite pouvoir y déployer rapidement trois navires, la compagnie norvégienne continuera d’exploiter l’hiver prochain deux unités, le Fram et le Midnatsol. S’y ajoutera sur la saison 2019/2020 le Roald Amundsen, puis normalement en 2020/2021 le Fritdjof Nansen.

Longs de 140 mètres pour une largeur de 23.6 mètres et une jauge de 21.000 GT, les deux nouveaux navires, conçus pour évoluer en zones polaires, compteront 265 cabines, toutes extérieures et en majorité dotées d’un balcon. Il y aura également à bord trois restaurants, d’un vaste espace d’activités et de rencontre, d’un centre de bien-être ou encore d’un pont piscine avec un bassin et deux bains à remous, ainsi que de nombreux lieux d’observation intérieurs et extérieurs. Disposant d’une coque renforcée pour naviguer dans les glaces, les Roald Amundsen et Fridtjof Nansen seront équipés d’une propulsion hybride avec un parc de batteries.

Pour mémoire, le projet, tel qu'annoncé en 2016, doit comprendre au moins quatre bateaux, les troisième et quatrième faisant partie d'une option au contrat. 

 

Hurtigruten Kleven Maritime