Vie Portuaire
Montoir : Bouygues va construire l’extension du terminal conteneurs

Actualité

Montoir : Bouygues va construire l’extension du terminal conteneurs

Vie Portuaire

Le groupe Bouygues a remporté l’appel d’offres lancé par le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire pour réaliser l’extension du terminal conteneurs de Montoir-de-Bretagne. Après la finalisation des études et la phase de préparation, le chantier doit débuter au mois de septembre, en vue d’une mise en service de la nouvelle infrastructure à l’automne 2017.

Concrètement, il s’agit de construire en aval du terminal existant un nouveau quai long de 350 mètres, qui prolongera le poste 4 afin d’obtenir un linéaire de 600 mètres. Il s’ajoutera aux autres postes (1, 2 et 3) du terminal, pour atteindre une longueur totale de près de 1300 mètres. Grâce à cette extension, le port de Nantes Saint-Nazaire pourra recevoir des navires plus grands, typiquement des porte-conteneurs de 6000 à 8000 EVP et de 300 à 320 mètres de long, alors que sa capacité d’accueil est aujourd’hui limitée à des unités de 290 mètres (4000/5000 EVP). Une évolution imposée par la course au gigantisme observée dans le transport maritime, où de nouveaux géants entrent en flotte sur les grands services transocéaniques. Ils remplacent des navires plus petits mais déjà de forte capacité, qui sont progressivement transférés sur des lignes secondaires. Il s’agit donc pour des ports comme Nantes Saint-Nazaire d’anticiper le phénomène afin de ne pas être exclu des rotations lorsque la taille des bateaux du réseau secondaire dépassera les capacités d’accueil actuelles.

 

L'extension va couvrir l'actuel poste roulier (© GPMNSN - ANDRE BOCQUEL)

L'extension va couvrir l'actuel poste roulier (© GPMNSN - ANDRE BOCQUEL)

 

On notera que l’extension du terminal de Montoir, qui représente un investissement de 40 millions d’euros pour le port, va aussi servir au développement des activités liées aux énergies marines renouvelables. Ainsi, les 200 premiers mètres du nouveau quai, en aval, seront renforcés pour la manutention de colis lourds, en l’occurrence les nacelles contenant les turbines d’éoliennes offshore fabriquées par la nouvelle usine d’Alstom.

Le lancement des travaux va correspondre à l’achèvement de la construction du nouveau terminal roulier. Cette activité est, en effet, déplacée en aval, vers le pont de Saint-Nazaire, en lieu et place du terminal sablier, qui a été réinstallé en janvier entre les terminaux charbonnier et multivracs. Le nouveau terminal roulier, qui comprendra deux pontons et trois postes permettant d’accueillir simultanément trois navires, doit être terminé en novembre. Les deux travées de 50 mètres qui donneront accès aux pontons sont actuellement en cours de montage sur le terre-plein. 

Port de Nantes Saint-Nazaire