Vie Portuaire
Montoir : GE pourra exporter ses turbines d’éoliennes à partir de septembre

Actualité

Montoir : GE pourra exporter ses turbines d’éoliennes à partir de septembre

Vie Portuaire
Energies Marines

General Electric pourra très bientôt utiliser le terminal de Montoir-de-Bretagne, situé juste en face de son usine, pour exporter les turbines d’éoliennes offshore qu’il y produit. La première partie de l’extension du terminal conteneurs et marchandises diverses (TMDC) sera en effet inaugurée en septembre. Il s’agit d’un linéaire de quai de 150 mètres spécialement renforcé afin d’accueillir des colis lourds, telles les Haliade 150 produites par GE, qui pèsent plus de 400 tonnes.

La mise en service de cette nouvelle infrastructure évitera à l’industriel, comme il l’avait fait il y a un an avec les cinq turbines fabriquées pour le champ américain Block Island, de devoir acheminer les nacelles jusqu’au port de Saint-Nazaire.

GE utilisera très rapidement cette nouvelle possibilité en chargeant directement à Montoir les machines destinées au futur parc Merkur Offshore, en Allemagne, pour lequel 66 Haliade 150 ont été commandées et doivent être livrées d’ici l’an prochain.

 

L'extension du terminal de Montoir (© : NSNP - FRANCE BADAIRE)

L'extension du terminal de Montoir (© : NSNP - FRANCE BADAIRE)

 

Pour la suite, l’usine GE espère dérocher bientôt de nouveaux contrats à l’export, sans oublier bien entendu les parcs français, pour lesquels 238 éoliennes doivent être produites. Celles destinées au champ de Guérande (80 machines) seront acheminées par voie routière jusqu’au nouveau hub logistique de Saint-Nazaire, où elles seront préassemblées avant d’être embarquées sur des navires de pose venant en forme Joubert.

 

L'usine GE de Montoir (© : GE RENEWABLE)

L'usine GE de Montoir (© : GE RENEWABLE)

 

Quant au TMDC, exploité par Terminal du Grand Ouest (TGO), il sera étendu en tout de 350 mètres, les 200 mètres complémentaires étant en cours de réalisation. Cela permettra de disposer d’un linéaire de quai continu de 600 mètres. De quoi accueillir des porte-conteneurs de 330 mètres de long et de 6000 à 8000 EVP, soit environ le double de la capacité actuelle.

Lancé en septembre 2015, le chantier du nouveau terminal conteneurs de Montoir a été confié au groupe Bouygues. Ces travaux représentent un investissement de 40 millions d’euros.

En marge de cette extension, on rappellera que TGO a achevé à l'automne dernier des travaux de rénovation de sa plateforme logistique. L’opérateur a notamment modernisé deux entrepôts, de 4000 et 2 000 m2, et créé une nouvelle zone de stockage de 10.000 m2, afin d'offrir des prestations d’empotage, de dépotage, d’entreposage et de préparation de commandes.

 

L'extension du terminal de Montoir (© : NSNP - FRANCE BADAIRE)

L'extension du terminal de Montoir (© : NSNP - FRANCE BADAIRE)

L'extension du terminal de Montoir (© : NSNP - FRANCE BADAIRE)

L'extension du terminal de Montoir (© : NSNP - FRANCE BADAIRE)

 

Port de Nantes Saint-Nazaire