Vie Portuaire
Montoir : Inauguration du nouveau poste roulier

Actualité

Montoir : Inauguration du nouveau poste roulier

Vie Portuaire

Le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire a inauguré, le 6 janvier, le poste 4 du terminal roulier de Montoir-de-Bretagne. Ce nouvel équipement, réalisé à Saint-Nazaire par Mecasoud, doit appuyer le développement de la logistique intermodale, dont font partie les autoroutes de la mer. D'un coût de 16 millions d'euros, le « Ro-Ro 4 » a été financé par l'Europe (via le FEDER), le département de la Loire-Atlantique, la région des Pays-de-la-Loire, la communauté urbaine de Nantes, la Communauté d'Agglomération de la région nazairienne et le port. Le poste est composé d'un ponton flottant de 60 mètres de long sur 40 mètres de large, équipé de deux postes d'accostage. Il peut, ainsi, recevoir simultanément deux navires, l'un cap amont, l'autre cap aval. L'ouvrage comprend également deux passerelles, une mobile de 55 mètres de long et l'autre, fixe, de 13.6 mètres. L'ensemble permet d'accueillir des bateaux dont la longueur peut atteindre 200 mètres et le tirant d'eau 9 mètres. « En juin 2009, le Conseil de Surveillance a adopté le projet stratégique du Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire. L'un des axes consiste en la "construction d'une offre logistique intermodale au service de la compétitivité du territoire régional atlantique". Il s'inscrit en continuité d'un développement initié avec les collectivités locales, et concrétisé par une convention cadre de partenariat. Le terminal roulier est un élément structurant du pôle logistique et portuaire de Montoir de Bretagne », explique le GPMNSN.

Mise en place du Poste 4 fin 2009 (© : PORT ATLANTIQUE - ANDRE BOCQUEL)
Mise en place du Poste 4 fin 2009 (© : PORT ATLANTIQUE - ANDRE BOCQUEL)

Desservi par 5 modes de transport (maritime, fluvial, ferroviaire, routier et aérien), ce site dispose du premier terminal à conteneurs de la façade atlantique et d'un parc d'activités de 120 hectares, en cours d'aménagement. En 1978, une première ligne roll-on/roll-off (Ro-Ro) a été ouverte entre Montoir et Vigo, permettant de transporter chaque année, via 200 escales, 150.000 véhicules par voie maritime. Mise à mal par les conséquences de la crise économique sur le marché automobile, cette ligne n'est, heureusement pour le port, pas restée seule à desservir l'embouchure de la Loire. En attendant l'ouverture au printemps, par Louis Dreyfus Armateurs, d'une autoroute de la mer (fret et passagers) vers le port espagnol de Gijon, le GPMNSN compte aussi sur le trafic généré par l'activité d'Airbus. L'avionneur européen a, en effet, intégré dans sa chaîne logistique le transport maritime et fluvial de tronçons d'avions entre ses différents sites, dont celui de Gron, à proximité du terminal de Montoir. En plus du Ville de Bordeaux, mis en service en 2005, deux nouveaux rouliers, les City of Hamburg et Ciudad de Cadiz, ont été livrés l'an dernier pour appuyer la montée en puissance attendue du programme A380. C'est d'ailleurs le Ciudad de Cadiz qui a réalisé le 3 décembre dernier la première escale au « Ro-Ro 4 ».

Inauguration du Poste 4, le 6 janvier (© : PORT ATLANTIQUE - ANDRE BOCQUEL)
Inauguration du Poste 4, le 6 janvier (© : PORT ATLANTIQUE - ANDRE BOCQUEL)

Port de Nantes Saint-Nazaire