Disp POPIN non abonne!
Vie Portuaire

Actualité

Montoir : L'avitaillement de navires propulsés au GNL à l'étude

Vie Portuaire

Opérateur du terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne, Elengy, filiale de GDF Suez, a signé un protocole d’accord avec le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire en vue de conduire une réflexion commune sur l’avitaillement de navires utilisant le GNL comme carburant. Alors que ce mode de propulsion est appelé à se développer significativement dans les prochaines années, l’objectif est de renforcer le positionnement du terminal de Montoir comme hub d’approvisionnement en GNL. « Pour des opérations de soutage de camion à navire une solution de chargement de citernes au terminal de Montoir est déjà disponible et d'autres solutions devraient voir le jour », explique Elengy et le GPMNSN.

 

Premières études communes lancées en 2013

 

Il y a un an, les deux partenaires ont lancé le projet ATLAS (ATlantic Lng As fuel Supply) visant à étudier les conditions de déploiement du GNL carburant à partir du terminal de Montoir. « Etudes de marchés, évaluation des solutions de distribution, définition des cadres règlementaires… tous ces aspects ont été passés en revue pour permettre au terminal de se positionner, à court terme, comme point d’approvisionnement en GNL carburant de référence de la façade atlantique et répondre ainsi aux exigences de l'Union européenne ».

 

Anticiper des échéances européennes

 

Le GPMNSN explique qu’il a souhaité miser sur le GNL carburant et s’associer à Elengy afin d’anticiper des échéances européennes : « Membre du réseau transeuropéen de Transport (RTE-T) de l’Union européenne, le port de Nantes Saint-Nazaire devra adapter son équipement d'ici à 2025 pour répondre à la nouvelle réglementation relative aux carburants propres adoptée en septembre par le Parlement européen ».

 

Service par camions citernes et navires avitailleurs

 

L’autorité portuaire ligérienne et l’opérateur du terminal méthanier rappellent que la propulsion au gaz naturel liquéfié permet de réduire de 20% les émissions de CO2, tout en éliminant presque totalement les rejets d’oxydes de soufre, d’oxydes d’azote et de particules fines. Afin de développer une capacité de soutage de navires fonctionnant au GNL, Elengy entend s’appuyer sur son service de chargement de camions-citernes (8 par jour) utilisés depuis 2013 pour alimenter des industriels non raccordés au réseau de gaz naturel. « Cette station ouvre la porte à des applications de soutage de GNL carburant par camions-citernes à l’image des opérations déjà régulièrement effectuées dans le Nord de l’Europe ». La filiale de GDF Suez étudie aussi la mise en place d’un service de rechargement de navires avitailleurs qui pourraient ensuite réaliser des soutages par transbordement. « L’objectif de ces deux services est d'alimenter des chaînes logistiques pour l’approvisionnement de navires de types feeder, roulier ou ferry, ou encore des flottes de servitude. Nantes Saint-Nazaire Port et le terminal Elengy de Montoir travaillent aujourd’hui à l’identification de projets pilotes GNL carburant pour étudier et confirmer tout l’intérêt d’un approvisionnement de navires en GNL depuis le terminal méthanier ».

 

Les armateurs indispensables

 

Ces projets, surtout le transbordement par avitailleur, demeurent étroitement liés aux armateurs, qui  sont bien entendu indispensables puisque sans la présence de navires propulsés au GNL, aucun service de ce type ne peut voir le jour. Toutefois, l’inverse étant également valable, le port et Elengy misent sur la volonté affichée de développer cette offre afin de créer les conditions propices à l’arrivée de navires dotés de moteurs fonctionnant au gaz. Un mode de propulsion promis à un bel avenir en raison du renforcement progressif de la règlementation sur les émissions polluantes. 

Port de Nantes Saint-Nazaire Engie (ex-GDF Suez)