Disp POPIN non abonne!
Vie Portuaire

Actualité

Montoir : L’extension du terminal conteneurs achevée

Vie Portuaire

Lancé en septembre 2015, le chantier d’extension du terminal marchandises diverses et conteneurs (TMDC) de Montoir-de-Bretagne, est achevé. Fin novembre, les 150 derniers mètres de quai ont été livrés au Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire, après une première section de 200 mètres réceptionnée en septembre. Renforcée pour la manutention de colis lourds, cette partie du nouveau quai avait été achevée en avance de phase afin de permettre à l’usine GE de Montoir d’exporter les premières nacelles d’éoliennes offshore destinées au champ allemand Merkur.

 

L'extension du TMDC avec à droite l'usine GE (NSNP - F. BADAIRE)

L'extension du TMDC avec à droite l'usine GE (NSNP - F. BADAIRE)

 

600 mètres de quai continu

Représentant un investissement de 40 millions d’euros, l’extension du TMDC, confiée au groupe Bouygues, a notamment porté sur la réalisation d’une dalle en béton de 30 mètres de large dans la continuité du quai existant (poste 4). Cette dalle est posée sur 580 pieux battus dans le fond de la Loire grâce à une méthode comparable à celle de la construction des ponts. Alors que le terminal était jusqu’ici limité par une courbure séparant les postes 3 et 4, le nouvel ouvrage permet désormais de disposer d’un linéaire de quai continu de 600 mètres. De quoi accueillir des porte-conteneurs de 330 mètres de long et de 6000 à 8000 EVP, soit environ le double de la capacité avant travaux.

 

Vue du TMDC en partant du poste 1 (MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Vue du TMDC en partant du poste 1 (MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le rallongement du quai conteneurs (GPMNSN)

Le rallongement du quai conteneurs (GPMNSN)

 

Pose des rails et arrivée d’un nouveau portique en 2018

Exploité par Terminal du Grand Ouest, société commune de Bolloré Ports et Terminal Link créée en juin 2011, le TMDC va ainsi pouvoir développer son trafic. D’ores et déjà, il peut donc recevoir des navires de plus de 300 mètres et traiter des colis lourds. Toutefois, dans le domaine des conteneurs, l’extension ne sera pleinement opérationnelle qu’à l’automne 2018. Si le quai est en effet achevé, il faut maintenant y faire passer les portiques. Trois rangées de rails vont être installées dans les prochains mois, avec deux largeurs correspondant à l’empattement des portiques actuels (quatre sont en service) mais aussi de celui, plus puissant, d’un nouvel outil commandé par TGO. Annoncé en mai dernier, cet investissement de 8 millions d’euros porte sur l’acquisition auprès de Liebherr d’un portique Over-panamax. Réalisé en Irlande et prévu pour être acheminé à la fin de l’été prochain à Montoir, où il sera monté, cet engin de 80 mètres de haut pourra traiter des volées de 40 mètres. Il offrira des capacités adaptées à l’arrivée dans l’estuaire de porte-conteneurs plus grands.

 

Les quatre portiques actuels du terminal (MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Les quatre portiques actuels du terminal (MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Port de Nantes Saint-Nazaire