Construction Navale
Mouvement de grève aux chantiers de Saint-Nazaire

Actualité

Mouvement de grève aux chantiers de Saint-Nazaire

Construction Navale

Très inquiets pour leurs emplois et l'avenir de l'entreprise, les salariés des ateliers de STX France ont débuté un mouvement de grève hier matin. Soutenus par la CGT et la CFDT, ils réclament le maintien de la rémunération à 100% durant la longue période de chômage partiel qui débute pour une majorité d'entre eux. Après avoir fait le tour des chantiers, les grévistes ont tenu un piquet de grève devant les accès au paquebot C33 (futur Norwegian Epic), actuellement en achèvement au bassin C. Ils se sont ensuite rendus devant la direction. « Sous la pression de la grève, la direction a intégré un certain nombre de primes dans l'assiette de calcul pour la rémunération pendant 3 mois de chômage partiel. Mais cela n'a satisfait personne et les grévistes ont donc décidé avec les équipes d'après-midi de continuer la grève pour mardi », explique la CGT.
Faute de nouvelle commande, les ateliers cessent de travailler les uns après les autres. D'ici le mois de mai, la moitié des personnels de STX France (2400 personnes) devrait être touchée par les mesures de chômage partiel. Les sous-traitants sont également très inquiets. Plus de 2000 travaillent actuellement sur les paquebots MSC Magnifica (T32) et Norwegian Epic (C33), dont les livraisons sont prévues le 25 février et le 15 juin.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire