Vie Portuaire

Actualité

Mouvement social sur le port de Nantes Saint-Nazaire

Le syndicat CGT du grand port maritime de Nantes Saint-Nazaire a appelé à une grève de 24 heures vendredi 21 septembre pour l'ensemble des personnels du port afin de protester contre un projet de la direction de non remplacement d'un départ sur deux à la retraite. Les manifestants attendent la décision du Conseil de surveillance du GPM, qui se réunit à cette date et doit avaliser, ou non, la proposition de la direction. Le préavis de grève s'étend jusqu’au 6 octobre.  

De son côté, le GPM rappelle que le Conseil de surveillance du 22 juin dernier " a procédé, compte tenu d'une situation économique sensible, à une révision à la baisse du budget annuel, l'établissement étant par ailleurs impacté par une diminution importante et structurelle du trafic de gaz naturel liquéfié". Alors que le port planifie l'extension du terminal conteneurs et la construction d'un poste roulier, le Conseil de surveillance a également demandé au directoire que lui soient présentées les perspectives financières sur la période 2013‐2017. "Le Directoire proposera donc au Conseil de Surveillance, le 21 septembre, plusieurs mesures de nature à augmenter le chiffre d'affaires du Grand Port Maritime, tout en maîtrisant les charges de fonctionnement dont, en cohérence avec un accord social signé en mai 2010, les frais de personnels". Ce sont ces dernières, présentées en Comité d'entreprise le 13 septembre dernier, qui sont dans le collimateur de l'organisation syndicale.
 

Port de Nantes Saint-Nazaire