Construction Navale
MSC Cruises commande deux surprenants paquebots chez Fincantieri

Actualité

MSC Cruises commande deux surprenants paquebots chez Fincantieri

Construction Navale

La compagnie italo-suisse a décidé de doubler sa nouvelle commande de paquebots à Saint-Nazaire  avec un projet de deux navires supplémentaires, qui seront cette fois livrés par Fincantieri. Le constructeur italien réalise là un très beau coup puisqu’il n’était encore jamais parvenu à convaincre MSC Cruises de lui confier ses constructions neuves. Alors que les 12 navires de l’armateur ont tous été réalisés en France, Fincantieri s’est progressivement rapproché de ce nouveau client. A la faveur notamment de l’arrivée l’été dernier de Gianni Onorato (ex-numéro 2 de Costa Croisières réputé comme proche du constructeur italien) à la direction générale de MSC Cruises, avant que  les liens se nouent définitivement en décembre, lorsque Fincantieri a remporté le contrat de jumboisation des paquebots MSC Armonia, MSC Sinfonia, MSC Lirica et MSC Opera, qui vont être allongés de 25 mètres à l’issue d’un chantier de 38 semaines à Palerme.

 

Signature du contrat entre MSC et Fincantieri, hier à Rome (© MSC CRUISES)

Signature du contrat entre MSC et Fincantieri, hier à Rome (© MSC CRUISES)

 

Deux séries de navires pour doubler la capacité d’ici 2022

 

De là, les bases étaient posées pour permettre une commande de paquebots neufs. Surtout que Saint-Nazaire n’était sans doute pas en mesure de répondre à l’intégralité de l’impressionnant programme de développement de MSC Cruises. La filiale croisière du groupe suisse Mediterranean Shipping Company, numéro 2 mondial du transport maritime conteneurisé, veut en effet doubler sa capacité d’ici 2022. Dans cette perspective, le choix a été fait de ne pas opter pour une longue série de paquebots, mais plutôt de s’orienter vers deux classes différentes à construire en parallèle. C’est STX France qui a emporté la première série, avec la signature en mars d’une lettre d’intention portant sur la livraison, en 2017 et 2019, de deux géants de 315 mètres de