Croisières et Voyages
MSC Cruises : L’irrésistible ascension d’un pari familial
ABONNÉS

Focus

MSC Cruises : L’irrésistible ascension d’un pari familial

Croisières et Voyages

Il parait à des années lumières le temps où MSC Cruises prenait livraison de son premier paquebot neuf, le « petit » MSC Lirica (275 mètres, 59.000 GT, 765 cabines). C’était en 2003, à Saint-Nazaire, où l’on découvrait avec un certain étonnement cet armateur un peu particulier, qui allait devenir le premier client du chantier, et son sauveur à plusieurs reprises.

L’aventure des cargos débutée en 1970

A l’époque, MSC, c’était d’abord, et avant tout, les porte-conteneurs. Le cœur d’activité historique du groupe, fondé en 1970 par Gianluigi Aponte. Originaire de Sorrento, près de Naples, le jeune marin italien, qui avait commencé sa carrière comme capitaine dans la compagnie familiale exploitant des voiliers en Méditerranée, se lance alors dans l'aventure du shipping en achetant son premier cargo, le Patricia. L'année suivante, il fait l’acquisition d’un navire plus gros, baptisé Rafaela, du nom de son épouse.

 

Le Rafaela, acquis en 1971 (© MSC)

Le Rafaela, acquis en 1971 (© MSC)

 

Un troisième bateau suit en 1973, constituant le socle de ce qui deviendra l’une des plus grandes « success stories » du monde maritime. Débutant d'abord son activité en Méditerranée, puis vers l'Afrique orientale et la mer Rouge, Mediterranean Shipping Company se développe et s’étend vers les Amériques, l’Océanie et l’Asie. L’armement devient un opérateur global et le numéro 2 mondial du transport maritime conteneurisé. Il aligne aujourd’hui une flotte de 460 porte-conteneurs offrant une capacité de 2.6 millions d’EVP et couvrant 200 routes maritimes, avec 615 ports d’escale. Avec une présence dans 150 pays et quelques 60.000 employés. 

 

Le porte-conteneurs MSC Livorno (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le porte-conteneurs MSC Livorno (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Basé pendant 8 ans à Bruxelles, puis s’installant définitivement à Genève, MSC est restée une affaire de famille malgré l’incroyable croissance de la compagnie en bientôt un demi-siècle. Suisse par la localisation de son siège mais très ancré dans ses racines italiennes, le groupe est aussi présent dans le domaine des ferries. Propriétaire de la SNAV, MSC a notamment pris le contrôle de Grandi Navi Veloci en 2010.

Le groupe, qui génère un chiffre d’affaires d’environ 25 milliards de dollars, est aussi un important opérateur de terminaux portuaires, sa filiale TIL étant présente dans 25 ports à travers le monde. C’est le cas en France où MSC est présent au Havre et à Fos, avec un trafic global pour ces deux ports hexagonaux de 1.4 million d’EVP en 2016.

 

Le Monterey (© MSC CRUISES)

Le Monterey (© MSC CRUISES)

 

De la Flota Lauro à MSC Cruises

MSC s’est mis à la croisière en 1987, à l’occasion du rachat de la Flota Lauro, qui armait notamment le célèbre paquebot

MSC Cruises | Toute l'actualité de la compagnie de croisière et de ses paquebots Mediterranean Shipping Company | Actualité de l'armateur MSC