Croisières et Voyages
MSC Fantasia: Le « Top » du paquebot pour le Bureau Veritas

Actualité

MSC Fantasia: Le « Top » du paquebot pour le Bureau Veritas

Croisières et Voyages

Livré il y a une semaine par les chantiers de Saint-Nazaire et devant être baptisé demain, à Naples, le MSC Fantasia constitue, pour le Bureau Veritas, le « plus haut standard » des navires de croisière certifiés par cette société de classification. Pour la première fois, ce dernier a attribué au nouveau paquebot de MSC Cruises « 6 Golden Pearls », saluant son caractère innovant en matière de qualité, de suivi sanitaire, de sécurité et d'environnement. Le Fantasia est certifié ISO 14001 (Environnement), OHSAS 18001 (santé et sécurité) et ISO 22000 (hygiène alimentaire), ainsi que Cleanship 2 AWT, volet concernant les pollutions potentielles en matière d'air, d'eau et de déchets.

Selon la société de classification, MSC dépasse avec le Fantasia les standards environnementaux en vigueur. « Ils s'assurent qu'il y a une amélioration constate de la performance environnementale et que la chaîne alimentaire est couverte par un système de gestion répondant aux normes les plus strictes », a notamment expliqué au site américain Seatrade Insider un membre du BV.
En matière de protection environnementale, le Fantasia ne rejette comme les autres paquebots aucun déchet à la mer. Il dispose d'incinérateurs (dont les échappements sont contrôlés) et d'équipements de stockage pour les cendres, le verre ou encore les boites. De plus, le navire est doté d'un système innovant de retraitement de l'eau et peut conserver à bord, durant deux jours, toutes les eaux noires et grises générées à bord. L'Advanced Water Treatment (AWT) lui permet de recycler l'eau pour des besoins techniques, comme le nettoyage des ponts ou le service d'hygiène.

Le revêtement de protection de la coque contre les salissures se conforme à la Convention IAFS sur le contrôle de systèmes anti-fooling nuisibles. Quant à la gestion des eaux de ballast, elle observe la nouvelle convention internationale (International Convention and Management of Ballast Water and Sediments).
La réduction des émissions de gaz à effet de serre étant une préoccupation majeure du moment, les moteurs principaux et auxiliaires du Fantasia répondent, selon le BV, aux dernières exigences de la convention MARPOL en matière de rejets de NOx (oxydes d'azote).
On notera enfin que d'importants efforts ont été consentis en matière d'économies d'énergie. Ainsi, les cabines sont équipées, comme les hôtels récents, d'un système permettant d'allumer et d'éteindre les lumières en insérant ou retirant la carte qui fait office de clé pour accéder au logement. En outre, lorsque les espaces publics sont déserts, par exemple la nuit, des capteurs réduisent l'intensité des éclairages. L'ensemble permettrait une économie d'énergie de l'ordre de 25 à 30%.
_________________________________________

- Voir notre reportage sur le MSC Fantasia

MSC Cruises