Croisières et Voyages
MSC Seashore : une capacité maximale relevée à près de 5900 passagers

Actualité

MSC Seashore : une capacité maximale relevée à près de 5900 passagers

Croisières et Voyages

En construction depuis novembre 2018 au chantier Fincantieri de Monfalcone, sur la côte adriatique italienne, le futur MSC Seashore, livrable en juin 2021, aura une capacité plus importante que prévu. Le paquebot pourra finalement accueillir jusqu’à 5877 passagers, au lieu de 5632 annoncés initialement. Le nombre de cabines familiales a probablement été augmenté pour atteindre ce chiffre, la capacité en base double, c’est-à-dire deux passagers par cabine, étant toujours donnée à 4540 personnes, doit 2270 cabines.

Le MSC Seashore, qui sera exploité en Méditerranée pour sa saison inaugurale, est le premier des deux navires du projet Seaside EVO, basé sur un agrandissement d’une première paire de paquebots constituée des MSC Seaside et MSC Seaview. Livrés en novembre 2017 et juin 2018 par Fincantieri, ces bateaux de 323 mètres de long pour 41 mètres de large affichent une jauge de 153.500 GT. Les Seaside EVO voient quant à eux leur longueur passer à 339 mètres et leur jauge à 169.400 GT. La mise en service du second navire de ce type est maintenant prévue pour l’automne 2023.

Parallèlement, alors que MSC Cruises a commandé à Fincantieri quatre unités de luxe de 64.000 GT et 500 cabines livrables entre 2023 et 2026, la compagnie italo-suisse continue de faire construire des paquebots en France.

Sistership du MSC Meraviglia (326 mètres, 167.600 GT, 2246 cabines), en service depuis mai 2017, le MSC Bellissima a été livré par Saint-Nazaire en février dernier. Il  sera suivi par deux navires constituant une version allongée (classe Meraviglia +). Le premier, le MSC Grandiosa (331 mètres, 181.500 GT, 2408 cabines), sera achevé dès octobre prochain alors que son jumeau, le futur MSC Virtuosa, sortira à l’automne 2020. Une unité supplémentaire s’y ajoutera en mai 2023, avec la particularité d’être le premier navire de cette classe équipé d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié.

Dans le même temps, les Chantiers de l’Atlantique vont s’atteler à la réalisation d’une nouvelle génération de paquebots géants pour MSC. C’est le projet World Class, qui porte sur quatre mastodontes de 333 mètres, 205.700 GT et 2632 cabines équipés d’une propulsion GNL. Le premier doit être livré au printemps 2022 et les trois autres en 2024, 2025 et 2026.

 

MSC Cruises