Croisières et Voyages
MSC : Vers une jumboisation des classes Armonia et Lirica ?

Actualité

MSC : Vers une jumboisation des classes Armonia et Lirica ?

Croisières et Voyages

En plus d’une nouvelle commande de paquebots neufs, qu’elle espère signer prochainement, MSC Cruises envisagerait de refondre et jumboiser les quatre paquebots des classes Armonia et Lirica. C’est ce qu’indiquent nos confrères italiens de Ship2Shore, qui évoquent des négociations entre l’armateur italo-suisse et Fincantieri. Si ce projet voit le jour et que le groupe italien est retenu, le chantier de Palerme pourrait réaliser les travaux. Le site sicilien, spécialisé dans la maintenance des navires et unités offshore, pourrait d’ailleurs voir ses infrastructures modernisées. Selon Ship2Shore, qui cite des sources syndicales, Fincantieri envisage de doter Palerme d’un nouveau dock de 290 mètres de long et 90 mètres de large, capable de soulever une charge de 100.000 tonnes. Celui-ci pourrait non seulement servir à l’entretien et la refonte de paquebots, mais également à la maintenance et pourquoi pas à la construction de plateformes offshore.

 

 

Le MSC Sinfonia (© MSC CRUISES)

Le MSC Sinfonia (© MSC CRUISES)

 

 

Pas de confirmation ni de démenti de la part de la compagnie

 

 

Concernant l’éventuel allongement des Armonia, Sinfonia, Lirica et Opera, qui permettrait d’augmenter la capacité de ces navires en ajoutant des cabines, MSC indique qu’ « il ne s’agit que de rumeurs ». Et lorsque l’on demande au siège de la compagnie de clarifier sa position, à savoir s’il dément ces bruits de coursives, on répond simplement à Genève que « MSC ne commente pas les rumeurs ».

Pour mémoire, les MSC Armonia et MSC Sinfonia ont été livrés en 2001 et 2002 par les chantiers de Saint-Nazaire. Initialement commandés par Festival Cruises, les ex-European Vision et ex-European Stars ont été rachetés en 2004 par MSC. Longs de 251.2 mètres pour une largeur de 28.8 mètres, ils présentent une jauge de 58.600 GT et comptent 783 cabines. Version améliorée de ces unités, les MSC Lirica et MSC Opera, premiers navires neufs commandés par MSC, sont quant à eux sortis des chantiers nazairiens en 2003 et 2004. Présentant les mêmes dimensions pour une jauge tout juste supérieure (59.000 GT), ils disposent de 850 cabines.  

 

 

Le MSC Preziosa quittant Saint-Nazaire en mars (© STX FRANCE - BERNARD BIGER)

Le MSC Preziosa quittant Saint-Nazaire en mars (© STX FRANCE - BERNARD BIGER)

 

 

Trois chantiers en lice pour les futurs paquebots

 

 

Quant aux futurs paquebots de la compagnie italo-suisse, qui a pris livraison en mars dernier de son dernier navire, le MSC Preziosa (333 mètres de long, 38 mètres de large, 140.000 GT et 1751 cabines), quatrième et dernière unité du type Fantasia, les négociations se poursuivent avec les chantiers. STX France espère bien décrocher cette nouvelle commande, avec laquelle Saint-Nazaire poursuivrait la «tradition », ayant jusqu’ici réalisé tous les paquebots de MSC (10 en 10 ans, sans compter l’Armonia et le Sinfonia). Mais le chantier français n’est pas le seul en lice. S’il semble que l’Allemand Meyer Werft ne soit plus en course, probablement du fait que ses capacités industrielles sont saturées jusqu’en 2017, les Finlandais de STX à Turku, ainsi que Fincantieri, sont également dans la course. Connu sous le nom de Vista, le nouveau projet de MSC, tel qu’il est présenté depuis plus d’un an, porte sur des navires moins longs mais plus gros que les Fantasia, avec une capacité d’environ 2000 cabines. 

MSC Cruises