Marine Marchande
MSC Zoe : plus de 340 conteneurs à la mer et des questions sur une hécatombe d’oiseaux

Actualité

MSC Zoe : plus de 340 conteneurs à la mer et des questions sur une hécatombe d’oiseaux

Marine Marchande

Les autorités néerlandaises ont revu à la hausse le nombre de boites qui sont tombées du porte-conteneurs géant MSC Zoe dans la nuit du 1er au 2 janvier. Il y en aurait finalement 345 et non 270 comme annoncé au départ et 291 ensuite. Un chiffre qui pourrait encore évoluer.

Impliquant l’armateur, qui a réitéré sa volonté de récupérer tous les conteneurs passés par-dessus bord, les recherches se poursuivent en mer du Nord, sur une zone qui s’étend désormais sur 2700 km2. De nombreuses boites ont été récupérées à l'eau ou sur les plages aux Pays-Bas, en Allemagne et jusqu’en Pologne. Mais il en manque encore. Au moment des faits, le MSC Zoe, navire de 395 mètres de long et d’une capacité de 19.200 EVP (équivalent vingt pieds, taille standard du conteneur) exploité par Mediterranean Shipping Company entre l’Asie et l’Europe, venait du Portugal et se rendait dans le port allemand de Bremerhaven. Il a perdu une partie de ses conteneurs lors d’une tempête, alors qu’il se trouvait au nord des îles Wadden.

Ces conteneurs servaient à transporter différents biens de consommation mais certains abritaient aussi des produits dangereux. Des questions se posent d’ailleurs aujourd’hui sur un éventuel lien entre les pertes du MSC Zoe et une impressionnante hécatombe d’oiseaux marins survenue depuis. Des milliers de guillemots ont en effet été trouvés gisant sur les côtes néerlandaises. Quelques 20.000 animaux seraient morts, une première depuis des décennies. Des investigations sont en cours et les cadavres des oiseaux vont être analysés afin d’essayer de comprendre les raisons de leur mort et établir s’il y a ou non un lien avec un produit toxique transporté par l’une des boites tombées du MSC Zoe.