Construction Navale
MTU vend ses premiers moteurs rapides au GNL

Actualité

MTU vend ses premiers moteurs rapides au GNL

Construction Navale

Quatre moteurs d’un coup. Le motoriste allemand MTU a signé une belle entrée en matière pour son tout nouveau moteur au GNL, dont il annoncé la commercialisation au salon SMM de Hambourg. Le moteur va équiper deux catamarans en aluminium de 70 mètres de long construits dans les chantiers Strategic Marine (Vietnam) pour l’armement néerlandais Doeksen. D’une capacité de 599 passagers et 66 véhicules, les navires effectueront des rotations vers les îles de Terschelling et Vlieland, dans la mer de Wadden.

Livrables en 2018, ils évolueront dans un environnement particulièrement sensible. La mer de Wadden, classée patrimoine mondial de l’UNESCO, s’étend sur 500 km entre les Pays-Bas, l’Allemagne et le Danemark. C’est un des plus grands systèmes dunaires au monde. « Dans ce contexte sensible, il était particulièrement important pour nous de choisir la propulsion la plus environnementale possible », détaille Richard de Vries, de l’armement Doeksen.

Les deux navires, dessinés par BMT Nigel Gee, seront équipés de deux moteurs 16 cylindres, fournissant une puissance de 1500 kW chacun. Reliés à des propulseurs azimutaux  à pas fixe, ils autoriseront une vitesse de 14 nœuds.

 

(MTU)

(MTU)

 

MTU développe cette nouvelle série de moteurs au GNL en se basant sur la plateforme de la série 4000 diesel. Après plusieurs mois sur les bancs de test, ils ont été déclarés bons pour le service très récemment. En plus des ferries néerlandais, les nouveaux moteurs au GNL vont équiper les prochains ferries du lac de Constance et l’Eco Tug, conçu conjointement avec Svitzer et Damen.

 

Propulsion - Motorisation de navires | Actualités du secteur Rolls-Royce