Marine Marchande
Multiples opérations de sauvetage en Bretagne et en Manche

Actualité

Multiples opérations de sauvetage en Bretagne et en Manche

Marine Marchande

Les derniers jours ont été particulièrement agités et lourds en termes de pertes humaines au large des côtes bretonnes et en Manche. Ce week-end, quatre grosses opérations de sauvetage ont été déclenchées par le CROSS Corsen en 48 heures. Dans la nuit de vendredi, un important dispositif a été déployé au large de la plage de Saint Enogat (Dinard) après qu'un témoin ait signalé une embarcation pneumatique à la dérive. Deux hommes d'une trentaine d'années y avaient embarqué pour aller pêcher, les gilets de sauvetage étant retrouvés à bord. Le CROSS a fait appel à quatre vedettes SNSM (Saint-Malo, Lancieux, Saint-Cast et Dinard), deux hélicoptères (l'EC225 de Lanvéoc-Poulmic et celui de la gendarmerie de Rennes), les pompiers ont mis en oeuvre les embarcations pneumatiques de Saint-Malo et Dinard et la police a organisé des patrouilles à terres. Après avoir quadrillé la zone pendant plusieurs heures, les recherches ont été abandonnées dans la journée de samedi.
Dans l'après-midi de samedi, deux plongeurs ont été violemment projetés contre un rocher à Ploumanac'h. La vedette SNSM a immédiatement appareillé, accompagnée de l'embarcation des pompiers. Un des plongeurs, qui a réussi à se hisser sur les rochers, a pu être sauvé. L'autre, retrouvé inconscient, est décédé peu de temps après.
Dimanche en fin d'après-midi, en presqu'île de Crozon, un homme de 63 ans est tombé de son annexe entre la plage de Goulien et la pointe de Dinan. L'hélicoptère du CODIS 29 l'a repéré puis déposé sur la côte où il a été pris en charge par les pompiers de Crozon. En arrêt cardio-respiratoire, il est décédé alors que les pompiers tentaient de le réanimer.
Un marin-pêcheur du chalutier Eristoe de Saint Quay Portrieux,en navigation au large de la pointe bretonne, a été évacué par le Dauphin de Lanvéoc Poulmic dans la matinée de samedi après une mauvaise chute ayant provoqué de fortes douleurs à la hanche. Pris en charge par une équipe médicale embarquée à bord de l'hélicoptère, il a été dirigé vers l'hôpital de la Cavale Blanche à Brest.
Enfin, hier matin au large de Dieppe, le navire de pêche Loulou a signalé au CROSS de Gris-Nez qu'un incendie s'était déclaré à bord. Long de 8.8 mètres, le caseyeur normand avait deux marins à son bord. L'hélicoptère Dauphin basé au Touquet a été dépêché sur zone. Les deux pêcheurs, qui avaient pris place dans le canot de sauvetage, ont été récupérés par un autre navire de pêche, l'Aichi, avant d'être hélitreuillés à bord de l'hélicoptère et déposés sur la plage. Un véhicule des pompiers de Dieppe les a alors pris en charge puis transférés à l'hôpital de Dieppe par mesure de précaution. Le Cap Fagnet, de la SNSM, a quant à lui pris en remorque le Loulou après que des pompiers dieppois, transférés par embarcation de type zodiac, aient réussi à maîtriser l'incendie. Le convoi est arrivé à quai à Dieppe à 13H30.

Pollution en mer et accidents