Marine Marchande
MyFerryLink : Blocage à Calais avant l'audience à Londres

Actualité

MyFerryLink : Blocage à Calais avant l'audience à Londres

Marine Marchande

Le port de Calais a été bloqué dans la journée d’hier à l’appel du Syndicat maritime Nord de MyFerryLink. Et ce à la veille d’une nouvelle audience dans le cadre de la procédure lancée par les autorités de la concurrence britannique. La Court of Appeal de Londres va entendre, aujourd’hui et demain, les arguments des représentants de MyFerryLink  et de la SCOP SeaFrance qui ont interjeté appel de la décision du Competition Appeal Tribunal du 9 janvier dernier. Pour mémoire, celui-ci a prononcé l’interdiction d’accostage à Douvres de la flotte de MyFerryLink, à compter de juillet prochain. Les juges britanniques ont considéré qu’il y avait un risque monopolistique sur le détroit en raison du lien entre l’armement nordiste et le groupe Eurotunnel, propriétaire de ses navires.

A la suite de cette décision, Eurotunnel a annoncé vouloir mettre les navires de MyFerryLink en vente. Le conseil de surveillance de la SCOP s'est porté candidat à la reprise de la flotte mais veut une intervention publique. Une demande réitérée hier, dans des propos rapportés par nos confrères de la Voix du Nord : « Nous voulons une table ronde avec les collectivités territoriales dont la Région. On veut aussi rencontrer le secrétaire d’État aux Transports Alain Vidalies », expliquait  ainsi Éric Vercoutre, secrétaire général du syndicat.

MyFerryLink