Marine Marchande
MyFerryLink : De bons résultats et des repreneurs potentiels

Actualité

MyFerryLink : De bons résultats et des repreneurs potentiels

Marine Marchande

Eurotunnel, propriétaire de la flotte de MyFerryLink, a présenté ses résultats pour l’année 2014. Un excellent millésime pour le vingtième anniversaire du groupe ferroviaire puisqu’il réalise un chiffre d’affaires de 1.207 milliard d’euros et un bénéfice de 57 millions. L'an dernier, pas moins de 2.6 millions de véhicules et 1.4 million de camions ont emprunté le tunnel sous la Manche.

MyFerryLink, de son côté, confirme son positionnement sur le détroit du Pas de Calais avec une part de marché de 10.3%. L’armement nordiste continue sa progression avec 337.654 véhicules de tourisme (+7%) et 399.453 camions (+22%) transportés en 2014, engendrant un chiffre d’affaires de 93 millions d’euros (+25%). Celui-ci commence à s’approcher des charges d’exploitation qui se sont élevées à 105 millions d’euros. La compagnie reste donc déficitaire mais ses résultats financiers s'améliorent nettement. Pour mémoire, ses dirigeants annonçaient un retour à l’équilibre en 2015.

L’avenir reste cependant incertain puisqu’Eurotunnel a décidé, suite à la procédure ouverte par les autorités de la concurrence britannique, de vendre la flotte de MyFerryLink. Dans une interview, accordée à La Voix du Nord, Jacques Gounon, patron d'Eurotunnel, indique que quatre repreneurs potentiels, en plus de la SCOP, auraient été identifiés pour racheter les trois navires dont il estime la valeur globale à 120 millions. Il se ménage cependant la possibilité de garder l'armement si l'appel formé par la SCOP, toujours pendant devant la Court of Appeal de Londres, devait fonctionner.

MyFerryLink