Marine Marchande
MyFerryLink : Eurotunnel vend les ferries à DFDS mais conserve le NPC

Actualité

MyFerryLink : Eurotunnel vend les ferries à DFDS mais conserve le NPC

Marine Marchande

Garder le Nord-Pas-de-Calais et même renforcer l’activité fret avec un projet de second navire, tout en se séparant des Berlioz et Rodin. C’est la décision prise par Eurotunnel, qui a annoncé hier avoir retenu l’offre émanant de DFDS Seaways. L’armateur danois exploitera les deux ferries dans le Détroit, où il opère déjà cinq navires, dont deux sous pavillon français. La crise de gouvernance au sein de la SCOP SeaFrance a sans nul doute précipité le démantèlement de MyFerryLink. Mais Jacques Gounon, président du groupe ferroviaire, a surtout mis en avant le risque de voir l’autorité britannique de la concurrence (CMA) reprendre ses attaques, malgré les jugements favorables obt

MyFerryLink