Marine Marchande

Actualité

MyFerryLink : La SCOP réfute l’avis de la commission britannique de la Concurrence

La semaine passée, la Competition Commission – l’autorité britannique de la concurrence  - avait, dans un rapport préliminaire, fait part de son inquiétude concernant le rachat des navires de l’ex-SeaFrance par le groupe Eurotunnel. Elle craint notamment une situation de surcapacité sur le détroit, mais également une position renforcée d’Eurotunnel qui pourrait amener une hausse des prix. La SCOP SF, qui exploite actuellement la flotte d’Eurotunnel, réfute ces conclusions.  «Nous sommes en total désaccord avec ces premières conclusions qui sont en contradiction avec les conclusions précédemment rendues par l'Autorité de la Concurrence française en novembre 2012. Depuis le lancement de la ligne en août 2012, la SCOP SF a beaucoup œuvré pour gagner la confiance de ses clients et elle est convaincue que ceux-ci apprécient la qualité de ses prestations  et le renforcement de la concurrence que notre service a apporté au marché transmanche. La SCOP SF a hâte de travailler avec la Competition Commission durant la prochaine étape de leur enquête. En attendant, elle continuera à mettre tout en œuvre pour offrir à ses clients un service de grande qualité ».

MyFerryLink