Marine Marchande
MyFerryLink : La SCOP va-t-elle se tirer une balle dans le pied ?

Actualités

MyFerryLink : La SCOP va-t-elle se tirer une balle dans le pied ?

Marine Marchande

C’est ce lundi qu’une réunion du Conseil de surveillance de la SCOP SeaFrance a été convoquée par son président, Didier Cappelle, qui a l’intention de faire tomber le Directoire. Une initiative vécue par un certain nombre de personnels de MyFerryLink comme un coup d’Etat suicidaire de la part du leader du syndicat maritime Nord. Car en cas de révocation du Directoire, constitué de Jean-Michel Giguet et Raphaël Doutrebente, Eurotunnel, propriétaire des trois navires de l’armement, peut mettre fin sous 15 jours à leur charte d’affrètement. C’est écrit noir sur blanc dans le contrat liant le groupe ferroviaire à la société coopérative assurant la gestion des bateaux. Une clause co

MyFerryLink