Marine Marchande
MyFerryLink: Les appels à la démission du Conseil de surveillance se multiplient

Actualité

MyFerryLink: Les appels à la démission du Conseil de surveillance se multiplient

Marine Marchande

« Afin de garantir la sécurité de l’emploi, comme vous l’avez clamé tout au long de votre carrière, nous vous demandons la démission de l’ensemble du Conseil de Surveillance de la SCOP SeaFrance ». Le message est direct et il est adressé par les commandants de MyFerryLink à Didier Cappelle, président du Conseil de surveillance de la SCOP SeaFrance. En date du 24 mai, la lettre, signée par 14 commandants de la compagnie, a été adressée à la presse (voir ci-dessous), illustrant une nouvelle fois les dissensions graves qui font rage au sein de l’armement nordiste. Et les capitaines de

MyFerryLink