Marine Marchande
MyFerryLink : Une deuxième victoire devant la Cour d’Appel de Londres

Fil info

MyFerryLink : Une deuxième victoire devant la Cour d’Appel de Londres

Marine Marchande

Le 15 mai dernier, la Cour d’Appel de Londres a annulé l’interdiction pour notre Compagnie d’accoster à Douvres. Suite à cette décision, l’Autorité de la Concurrence Britannique(CMA) et la Compagnie maritime DFDS ont rapidement bâti une demande pour obtenir la permission de faire un pourvoi devant la Cour Suprême.

«  Une fois encore, avec le précieux concours de nos avocats, nous avons été dans l’obligation d’apporter des arguments de droit afin de nous opposer à cette demande ont déclaré Jean-Michel GIGUET et Raphaël DOUTREBENTE. La Cour d’ Appel de Londres vient de rejeter cette demande de permission. Ceci constitue une nouvelle étape victorieuse » ont-ils constaté avec soulagement.

La Cour d’Appel a également confirmé ce jour, dans son nouvel arrêt, qu’Elle cassait  l’interdiction d’opérer à Douvres de la CMA.

Ce refus de la Cour d’appel d’autoriser la CMA et DFDS d’aller devant la Cour Suprême met fin à trois ans d’incertitude créée par l’Autorité de la Concurrence britannique.

Contrairement aux hypothèses de la CMA, le marché continue de croitre de façon très significative en 2015. A ce sujet, DFDS a confirmé et publié cette semaine que son activité serait bénéficiaire au départ de Douvres. Elle démontre ainsi que les arguments de la CMA sur une surcapacité et que son annonce de départ du Détroit sont sans fondement.

Communiqué de MyFerryLink, 22/05/15

MyFerryLink