Construction Navale
Nantes : 27.5 millions d'euros pour le technocampus EMC2

Actualité

Nantes : 27.5 millions d'euros pour le technocampus EMC2

Construction Navale

La Région des Pays de la Loire a décidé d’accorder plus de 27 millions d’euros au lancement du projet « Technocampus EMC2 ». Intéressant tout particulièrement l’industrie navale et aéronautique, ce centre de recherche et de développement sera dédié aux matériaux composites. EADS, au travers d’Airbus, est partie prenante dans ce projet, qui s’inscrit dans le pôle de compétitivité EMC2. Un ensemble de bâtiments sera d’ailleurs érigé à proximité de l’usine de l’avionneur, à Bouguenais, près de Nantes. Un centre de recherche de 3800 m², comprenant bureaux et laboratoires est prévu, de même qu’une vaste halle industrielle. D’une surface de 12.700 m², ce bâtiment disposera de moyens lourds destinés à la réalisation de prototypes et l’industrialisation de nouvelles technologies.

Discussions en cours avec Aker Yards, DCN et Bénéteau

D’un coût total estimé de 52.5 millions d’euros, dont 22 pour les équipements, ce programme sera financé par la Région, l’Etat, l’Europe et les collectivités locales. L’Université de Nantes, l’Ecole Centrale, l’Ecole des Mines, l’Ecole Polytechnique et l’Institut Catholique des Arts et Métiers contribueront à la fourniture des équipements du Technocampus. Des discussions sont en cours avec certains industriels, comme DCN, Aker Yards et Bénéteau sur des projets de recherche partenariale. Ces trois groupes, qui utilisent largement les composites dans leurs activités, font partie d’EMC2, présidé par le directeur de DCN Propulsion. Dédié à la conduite de projets de recherche sur les concepts et technologies émergeantes, le Technocampus devra, notamment, assurer le transfert de technologie vers les PME et PMI du pôle de compétitivité.

Pôles de compétitivité