Vie Portuaire
Nantes : Le port se montre à nouveau

Actualité

Nantes : Le port se montre à nouveau

Vie Portuaire

Depuis 20 ans, l'activité portuaire à Nantes est restée très discrète, au point que nombre d'habitants en ont oublié jusqu'à son existence. Suite au traumatisme provoqué par la fermeture des chantiers navals, en 1988, puis l'abandon progressif des quais du centre ville, Nantes avait souhaité gommer son passé industriel pour s'afficher comme une ville tertiaire. « A l'époque, il fallait faire disparaître tout ce qui pouvait évoquer l'industrie. Les grues avaient été peintes en gris et kaki afin de se fondre le plus possible dans le paysage », explique-t-on au port autonome. Concentrées progressivement à l'Est de la ville, dans une zone peu peuplée du bord de Loire, les activités portuaires finirent par devenir quasiment invisibles. Et pourtant, si Nantes a perdu depuis longtemps son statut de premier port de France, ses terminaux traitent encore, chaque année, 10% du trafic du port autonome. Bien que l'essentiel des escales se soit déporté, au siècle dernier, vers Saint-Nazaire et Montoir, les sites nantais réalisent un trafic supérieur à l'activité commerciale de Brest et Lorient réunis (plus de 3 millions de tonnes).

Les grues passent du gris aux couleurs vives

Profitant de l'essor des échanges maritimes et de l'émergence de nouveaux trafics, comme la ferraille, les terminaux de Cheviré et Rochemaurice voient leur activité progresser. Symbole de ce renouveau, un nouveau poste long de près de 200 mètres a été inauguré, fin 2005, à Cheviré. Dans le même temps, les outillages portuaires bénéficient d'un important plan de modernisation. Alors que de nouveaux engins sont installés sur les quais, les vieilles grues sont revalorisées et repeintes. Plus question de se fondre dans le paysage mais, cette fois, d'affirmer au travers d'une image moderne la présence et le dynamisme du port dans le paysage urbain. Marque la plus visible de cette nouvelle politique, le gris et le vert foncé des grues font place à des couleurs vives, à base de bleu, de jaune et de rouge. Sous le pont de Cheviré, la nouvelle livrée des outillages ne passe pas inaperçue et attire immédiatement l'oeil des 90.000 automobilistes qui traversent chaque jour le pont surplombant les terminaux.

Port de Nantes Saint-Nazaire