Marine Marchande
Nantes : le Seamen’s Club inaugure son nouveau foyer

Actualité

Nantes : le Seamen’s Club inaugure son nouveau foyer

Marine Marchande
Vie Portuaire

L’association Nantes Port Accueil a inauguré le 17 avril son tout nouveau foyer dédié à l’accueil des marins de navires en escale sur les terminaux amont du Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire.  La construction du local, installé en rive sud de la Loire près du pont de Cheviré, en lieu et place d’un ancien vestiaire de dockers, a nécessité un investissement de 280.000 euros. La région des Pays de la Loire, le GPMNSN, l’Etat et Nantes Métropole en sont les principaux contributeurs, mais le projet a aussi pu voir le jour grâce au soutien d’une soixantaine de donateurs, dont la station de pilotage de la Loire, l’Union Maritime Nantes Ports et le Lion’s Club.  

 

Inauguration du foyer le 18 avril

Inauguration du foyer le 18 avril (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

D’une surface de 110 m², ce foyer flambant neuf compte une grande pièce principale avec salon, billard, Wifi et ordinateurs, ainsi qu’une télévision donnant accès à des chaînes internationales. A l’accueil, les marins pourront trouver des cartes de téléphone pour contacter leur famille et toutes les informations utiles pour sortir, visiter un musée ou faire des courses. L’association propose aussi un journal en 17 langues qui permet aux équipages internationaux d’avoir les actualités des principaux pays représentatifs des nationalités à bord des navires en escale.

Le nouveau Seamen’s Club s’ouvre sur un terrain extérieur que l’association souhaite transformer en terrasse et terrain de sport. « Nous voulons y installer une table de ping-pong et, surtout, bitumer et clôturer cet espace puis y installer des panneaux de basket. Pour cela, il nous manque un peu de budget et nous sommes à la recherche de 50.000 euros pour mener à bien cette partie du projet », expliquent Michel, Claude et Patrick, de Nantes Port Accueil.

 

 

La pièce principale du foyer (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La pièce principale du foyer (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

L’association compte 39 bénévoles aux profils très divers, des retraités de la Marine marchande (qui représentent un tiers des membres) ou du port, en passant par des élèves de l’Hydro ou des étudiants des cursus maritimes de l’Université de Nantes. L’an dernier, ils ont effectué 489 visites sur les navires de commerce en escale dans les terminaux nantais, pour un total de 1392 marins rencontrés, en hausse sensible par rapport à 2017 (392 visites, 1103 marins).  « Nous allons à bord pour donner aux équipages toutes les informations sur le port, la ville et les transports. Nous avons un minibus qui permet de les transporter, on peut les amener à un bureau de change, dans le centre-ville où au supermarché s’ils ont besoin de faire des courses pour leurs besoins personnels ou acheter des cadeau pour leurs proches. A Nantes, nous avons chaque année plus de 400 escales de navires, ce qui représente environ 4000 marins de 45 nationalités différentes. Notre objectif est d’être des facilitateurs, de les aider et leur permettre de profiter au mieux de leur escale », souligne Bernard Lefebvre,  président de Nantes Port Accueil.

 

Bernard Lefebvre,  président de Nantes Port Accueil (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Bernard Lefebvre,  président de Nantes Port Accueil (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Et en cela, le nouveau foyer va être très précieux. Car l’association ne disposait pas, jusqu’ici, d’un local en propre. Elle partageait simplement un espace au sein du Club Nautique Saint-Nazaire Nantes (CNSN), à Rezé. Pas pratique et mal situé, ce lieu n’a accueilli que 70 marins l’an dernier. « Avec notre nouveau foyer, situé directement sur les terminaux portuaires et spécialement dédié à l’accueil des marins, nous allons pouvoir en accueillir beaucoup plus ».

Fruit d’une mobilisation de plusieurs années de la part de l’association, le foyer est un lieu de détente, mais aussi d’écoute. « Les marins que nous rencontrons sont parfois loin de chez eux depuis 6 ou 8 mois, on ajoute dans leur quotidien un lien qui change de l’ordinaire et nous leur apportons aussi du bien-être. Certains ont en effet besoin de se confier et nous sommes là pour les écouter », explique Christiane, bénévole de l’association. A cet effet, le foyer dispose d’une salle de réunion qui peut aussi servir d’espace de discussion isolé. L’écoute est sociale, mais peut aussi être religieuse. « Certains souhaitent pouvoir se confier à un prêtre ou, notamment chez les Philippins, demandent une messe, que l’on organise parfois à bord des navires ». C’est Guy Dubigeon, prêtre de la mission de la mer, qui officie dans ce cas : « C’est important pour eux mais aussi pour nous car, au travers de ces échanges, ils nous donnent de leur humanité et, quand on a un sourire, c’est gagné ».

Car il y a des situations plus ou moins difficiles pour lesquelles les bénévoles de Nantes Port Accueil offrent une oreille attentive et bienveillante. Un simple besoin de présence réconfortante ou de « vider son sac » pour des marins confrontés à des soucis ou qui subissent le contrecoup d’un éloignement prolongé. Et puis des fois, il faut aussi gérer des situations très dures. « Si un navire est abandonné, ce qui est arrivé ici dans les années 80 et 90, tous les services autour d’arrêtent et personne ne s’occupe plus des équipages. Cela fait alors partie de nos missions de faire le lien avec les syndicats et l’administration. Et en attendant que la situation se débloque, on peut aider les marins, par exemple s’ils n’ont plus de nourriture à bord. On se débrouille, c’est le volet solidarité de l’association », confie Bernard Lefebvre.

Alors que Nantes Port Accueil finalise son installation, le nouveau Seamen’s Club de Cheviré doit ouvrir ses portes aux marins le 3 mai.

 

Vraquier en escale à Nantes la semaine dernière (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Vraquier en escale à Nantes la semaine dernière (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Port de Nantes Saint-Nazaire