Marine Marchande
Nantes : Quid du déménagement de l'Hydro sur le site de Centrale ?

Actualité

Nantes : Quid du déménagement de l'Hydro sur le site de Centrale ?

Marine Marchande

L’objectif de voir le site nantais de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime déménager en 2019 à l’Ecole Centrale est désormais acté par les deux entités. Les réflexions sur le sujet, qui ont émergé en 2014, on franchi l’an dernier une nouvelle étape. « Nous avons signifié l’un et l’autre la pertinence d’un regroupement des activités sur le même campus. Nous en sommes donc, si l’on peut dire, au stade du MOU (memorandum of understanding, ndlr) », indique Arnaud Poitou, directeur de l’Ecole Centrale de Nantes.

Actuellement installée près du quai de la Fosse, l’ENSM doit impérativement déménager compte tenu de la vétusté de ses locaux, qu’elle partage avec d’autres services étatiques. Il s’agit aussi, pour l’Hydro, d’en profiter pour se rapprocher du campus nantais et de ses différents services (restaurants universitaires, résidences étudiantes…) et bien sûr d’autres acteurs du maritime : Centrale et l’Ifremer, ainsi que les formations spécialisées dispensées à l’Université. De ce point de vue, la carte d’un rapprochement avec l’ECN est intéressante dans la perspective d’une ouverture de l’ENSM vers les métiers para-maritimes et la recherche, qui fait partie du parcours LMD (licence-mastère-doctorat) dans laquelle elle s'inscrit désormais. Cela, alors que Centrale se développe significativement dans l’ingénierie navale et maritime.

 

Le site de Centrale au coeur de l'Université de Nantes  (© ECN)

Le site de Centrale au coeur de l'Université de Nantes  (© ECN)

 

« L’Ecole Centrale de Nantes est un partenaire privilégié pour nous, notamment pour tous les moyens scientifiques, techniques et d’enseignements dont elle dispose et avec lesquels nous pourrons créer de belles synergies. Le bâtiment que nous occupons actuellement à Nantes, aux côtés de l’Ecole nationale de sécurité et d’administration de la mer (ENSAM) est trop grand et dégradé. Pour toutes ces raisons, nous avons émis une préférence pour notre rapprochement avec l’Ecole Centrale », explique Hervé Moulinier dans une interview que nous publions aujourd’hui.

Pour autant, souligne le président de l’ENSM, il reste encore des obstacles à franchir, en particulier sur le plan budgétaire : « Le schéma immobilier de l’ENSM doit d’abord être validé par la tutelle et le plan de financement établi avec les partenaires locaux. Nous avons 300 élèves à déplacer et devons également prendre en compte l’ENSAM, ce qui implique beaucoup de détails à régler. Le projet initial vise la rentrée 2019, nous espérons pouvoir bien avancer dans le dossier pour atteindre cet objectif ».

Le projet consiste à transférer l’ENSM sur le site de l’ECN en profitant de la réalisation de nouveaux bâtiments au sein de l’école d’ingénieurs, qui a elle-même fortement besoin de moderniser son foncier. L’idée est donc d’intégrer l’Hydro et ses besoins dans le projet afin de lui réserver une partie des surfaces à construire. C’est pourquoi le temps presse. A l’Ecole Centrale, on estime en effet qu’une décision doit être prise d’ici 2017 afin de finaliser le projet des nouveaux bâtiments et lancer leur construction. 

 

Ecole Nationale Supérieure Maritime | Actualité de l'ENSM