Vie Portuaire
Nantes Saint-Nazaire : Le port modernise ses moyens de dragage

Actualité

Nantes Saint-Nazaire : Le port modernise ses moyens de dragage

Vie Portuaire

Le Grand Port Maritime de Saint-Nazaire a lancé un programme de modernisation de ses engins de dragage. Construite en 1982, la drague aspiratrice stationnaire André Gendre subit une importante rénovation, destinée à augmenter sa durée de vie. Au cours de plusieurs arrêts techniques, le bateau va recevoir une nouvelle propulsion, les moteurs d'origine (Poyaud) étant remplacés. Le chantier portera également sur l'électricité et l'hydraulique, ainsi que le replacement du système de récupération par une nouvelle élinde. Menés progressivement sur le dock flottant de l'atelier des Coteaux, site technique du GPMNSN situé au Pellerin, les travaux devraient être achevés mi-2012. L'André Gendre est essentiellement utilisée pour traiter les souilles et les bassins, notamment les souilles profondes accueillant les plus grands navires du port, minéraliers au terminal charbonnier de Montoir et pétroliers aux appontements de Donges.

Le Milouin  (© : GPMNSN - ANDRE BOCQUEL)
Le Milouin (© : GPMNSN - ANDRE BOCQUEL)



Le Milouin doté d'un système d'injection d'eau

En dehors de l'André Gendre, le port de Nantes Saint-Nazaire a également entrepris la refonte du Milouin, son navire de servitude travaillant notamment avec l'André Gendre et la grosse drague Samuel de Champlain (appartenant au GIE Dragages Ports). Long de 27 mètres pour une largeur de 14 mètres, ce bateau est doté d'une barre fixe lui permettant de niveler le fond du chenal après le passage des dragues. Mais le port a également décidé de l'équiper d'un système d'injection d'eau permettant de décoller les sédiments du fond de la Loire et de les laisser descendre la pente naturelle du fleuve avec le courant. Ce procédé, moins agressif que le dragage, est employé avec succès, depuis 2005, par le GPNSN. Ce dernier louait, à cet effet, le Jetsed, de la compagnie néerlandaise Van Oord, à l'origine du concept. Les brevets étant désormais tombés dans le domaine public, le port a décidé d'équiper sa propre flotte. D'où les travaux sur Le Milouin, qui va être allongé. La « jumboisation », comme on dit, verra l'ajout d'une section de coque longue de 3 mètres. Le Milouin va recevoir un système de conduites permettant l'injection de l'eau pompée en surface au moyen d'une barre active, ainsi qu'une plateforme de protection de l'élinde. Une fois jumboisé et doté de ces nouveaux équipements, le navire sera long de 36.8 mètres. Le chantier a été confié aux chantiers Piriou à Concarneau, le retour du Milouin dans l'estuaire de la Loire étant prévu en juin.

Le Jetsed  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le Jetsed (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Plans du Jetsed  (© : VAN OORD)
Plans du Jetsed (© : VAN OORD)

Port de Nantes Saint-Nazaire