Vie Portuaire
Nantes Saint-Nazaire : Le trafic portuaire recule de 1.3% en 2008

Actualité

Nantes Saint-Nazaire : Le trafic portuaire recule de 1.3% en 2008

Vie Portuaire

L'an dernier, le grand port maritime de Nantes Saint-Nazaire a réalisé un trafic extérieur de 33.6 millions de tonnes, soit une baisse de 1.3% par rapport à 2007. Première activité de la place, avec 22.7 millions de tonnes, les trafics énergétiques enregistrent une décrue de 3.6%. Le pétrole brut chute de 4.4% (9.33 Mt), les produits raffinés de 5.6% (6.2 Mt) et le Gaz Natural Liquéfié de 4.3% (5.43 Mt). Ces pertes sont partiellement compensées par le charbon, qui progresse de 12.5% à 1.73 million de tonnes.
La bonne tenue du charbon n'était toutefois pas suffisante pour limiter l'impact du repli des hydrocarbures et du GNL. Ces derniers ont été touchés par le ralentissement de l'économie au second semestre, avec une baisse nationale de la consommation de carburant, mais aussi, en ce qui concerne le gaz, par une ouverture du marché à la concurrence (le terminal de Montoir est exploité par GDF).

Une politique toujours axée sur la diversification

La politique de diversification des marchés, mise en place par le port depuis plusieurs années, semble porter ses fruits en permettant de diminuer la dépendance aux produits énergétiques. Ainsi, les autres vracs ont progressé de 4% en 2008. La situation est néanmoins contrastée suivant les secteurs. Avec 2.08 millions de tonnes traitées, les aliments du bétail se tassent de 1.2%, Les céréales, en revanche, font un bond de 15.3% (1.67 Mt), grâce à l'exceptionnelle campagne estivale de blé et d'orge. La baisse des importations de soja a notamment été compensée par le démarrage du trafic de graines de colza pour alimenter l'usine Cargill récemment implantée sur la zone industrialo portuaire de Montoir de Bretagne.
Les autres vracs tels que la ferraille, les pneus, le gypse... progressent de 18%. En revanche, le ralentissement du secteur du BTP entraîne un recul de 3,6% du trafic de sable de mer.

33.7 millions d'euros d'investissements l'an dernier

Dans le domaine des conteneurs, le port a également enregistré une bonne année, avec 1.67 millions de tonnes manutentionnées (+2.1%). Malgré le ralentissement constaté sur les échanges internationaux, le terminal de Montoir a bénéficié de la mise en service d'une nouvelle ligne sur l'Océanie par l'armement MSC et l'augmentation du nombre d'escales de porte-conteneurs chargeant jusqu'à 4 000 EVP, qui expliquent pour partie ce bon résultat. « Cette progression du trafic conteneurisé est également une conséquence de la politique d'investissements de Port Atlantique (33,7 M€ en 2008, soit une hausse de près de 25% par rapport à l'an passé), consacrés pour partie au développement de la logistique, un secteur à forte valeur ajoutée. Des implantations d'entreprises spécialisées sont en cours sur la plateforme logistique multimodale et tertiaire de Montoir, dont plusieurs terrains ont été récemment préparés », souligne le port.
Enfin, après un début d'année prometteur, le trafic roulier connaît un recul de 5%, soit 655.000 tonnes. Cette baisse provient du ralentissement des marchés automobiles français et espagnol sur le second semestre 2008. Toutefois, les escales de navires rouliers transportant des colis industriels pour le compte d'Airbus sont en augmentation, en raison de la montée en puissance progressive de la fabrication des A380.

Port de Nantes Saint-Nazaire