Marine Marchande
Nantes Saint-Nazaire: Les pilotes souhaitent conserver une station au large

Actualité

Nantes Saint-Nazaire: Les pilotes souhaitent conserver une station au large

Marine Marchande

Un nouveau bateau pilote sera commandé dans les prochaines semaines pour remplacer La Couronnée III. Ce navire, d’une longueur de 35 mètres et d’un déplacement de 360 tonnes, a été construit il y a vingt ans par les chantiers Chauvet, en bord de Loire. L’appel d’offre pour son successeur a été lancé juste après l’été et sa livraison est attendue d’ici 2007. Alors que d’autres ports ont abandonné le concept des gros bateaux pilotes au profit de l’hélicoptère, l’estuaire de la Loire n’aura finalement pas recours aux moyens aériens : « La solution de l’hélicoptère a été plus qu’envisagée. Nous avons travaillé avec les constructeurs mais l’étude des chiffres a laissé apparaître un surcoût », explique le président des Pilotes de la Loire. Selon Frédéric Quiniou, les vedettes, qui ont détrôné progressivement les bateaux pilotes, ont aussi leurs limites : « La géographie locale est très particulière et les distances à parcourir jusqu’aux points d’embarquement et de débarquement sont très importantes. Le bateau pilote rempli donc la mission de station au large. Il attend l’arrivée des navires que nous devons prendre en charge et fait la liaison grâce à ses canots embarqués ». Pour éviter aux trois pilotines basées à Saint-Nazaire un trajet 12 miles, la Couronnée III sera donc remplacée par un bateau de gabarit voisin. Chaque année, les pilotes du port réalisent 5500 mouvements pour permettre aux pétroliers, méthaniers et autres conteneurs de remonter ou de descendre l’estuaire de la Loire.

Port de Nantes Saint-Nazaire