Vie Portuaire
Nantes Saint-Nazaire : Plongeon des produits pétroliers

Actualité

Nantes Saint-Nazaire : Plongeon des produits pétroliers

Vie Portuaire

La première activité du Port Autonome de Nantes Saint-Nazaire a connu, depuis le début de l’année, un fort recul. Au 11 octobre, le trafic cumulé du pétrole brut atteignait 7.9 millions de tonnes, soit 3.4% de moins qu’à la même période, en 2005. Le plongeon est encore plus net dans le domaine des produits raffinés, avec une chute de 14.9% à 4.2 millions de tonnes. En 10 mois, le port a donc perdu plus d’un million de tonnes de produits pétroliers. « Il y a une baisse assez considérable des produits pétroliers, notamment raffinés. Cela tient à la baisse de la consommation, due probablement au surenchérissement du pétrole, mais également à des facteurs politiques », explique Michel Quimbert. Le président du PANSN se veut néanmoins confiant sur le bilan annuel du port : « Malgré cette baisse, la forte croissance des marchandises diverses fait que nous allons avoir une année 2006 avec un trafic satisfaisant. J’espère un nouveau record ou, au moins, un trafic stable ».

La hausse des marchandises diverses compense en partie les pertes énergétiques

Très dépendant du fonctionnement de la centrale EDF de Cordemais, le charbon est lui aussi en recul, -13.6% en trafic cumulé, soit 1.5 millions de tonnes depuis janvier. Seul pôle énergétique de l’estuaire de la Loire à sortir son épingle du jeu, le gaz naturel liquéfié. Le terminal de Montoir à très bien fonctionné, affichant sur les 10 premiers mois plus de 5 millions de tonnes, soit une hausse de 9.3%. Le PANSN compensera donc, partiellement au moins, la chute de son activité principale par un développement des vracs et marchandises diverses. Si l’aliment du bétail connaît une diminution du trafic de 10.4% (1.4 Mt) et le bois poursuit son déclin (119.000 tonnes soit -27%), les céréales bondissent de 29.8% (922.000 tonnes), le segment conteneurs progresse de 3.4% (1.08 Mt) et les petits trafics divers font un bond de 68% (430.000 tonnes). Au 11 octobre, le port de Nantes Saint-Nazaire affichait un trafic de 26 millions de tonnes, contre 26.7 millions à la même époque, en 2005. L’année dernière, le trafic total avait atteint 34.5 Mt, dont 17.1 Mt de pétrole brut et de produits raffinés.

Port de Nantes Saint-Nazaire