Vie Portuaire
Nantes Saint-Nazaire : Reprise de l’activité portuaire après quatre jours de blocage

Actualité

Nantes Saint-Nazaire : Reprise de l’activité portuaire après quatre jours de blocage

Vie Portuaire

L’activité du port de Nantes Saint-Nazaire doit revenir à la normale ce mardi après un blocage débuté vendredi dernier. En cause, selon des sources portuaires, un différend entre deux dockers sur le terminal conteneurs et marchandises diverses, avec apparemment une dimension familiale, mais aussi syndicale, les deux hommes appartenant à des centrales différentes : l’un est rattaché à la CNTPA (affiliée à la CFDT) et l’autre à la CGT. Cette dernière, faisant état de menaces sur son adhérent, a fait valoir un droit de retrait collectif, suivi sur les différents terminaux du port. Le syndicat réclamait la suspension du docker ayant proféré les menaces. Ce dernier a été finalement mis à pied. Parallèlement, l’Union des Manutentionnaires et Opérateurs Portuaires (UMOP), le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire et la préfecture de Loire Atlantique ont signé un document rappelant les articles du code du travail et du code pénal relatifs aux sujets tels le harcèlement ou encore les atteintes aux droits de la personne. Une mesure de réassurance symbolique mais qui a semble-t-il permis de mettre fin au mouvement.

Suite à la signature de ce document, la CGT a en effet annoncé hier après-midi qu’elle suspendait le droit de retrait collectif, le syndicat se montrant conscient « de l’impact sur l’économie de la place portuaire, les clients et entreprises locales ».

Le mouvement a en effet engendré d’importantes perturbations sur le trafic maritime, actuellement très soutenu à Nantes Saint-Nazaire, avec des navires bloqués à quai et d’autres contraints d’attendre au mouillage. Une situation qui, si elle avait perduré, aurait pu poser des problèmes de sécurité compte tenu de la dégradation prévue des conditions météorologiques en Atlantique.

Hier, les quais de l’estuaire de la Loire étaient en tous cas pleins, avec notamment de Montoir à Donges les rouliers City of Hamburg, Suar Vigo et Bouzas, le porte-conteneurs Andromeda, les cargos AM Larafale, African Magnolia, Santa Katarina et Nemo, le pétrolier Seabravery, le chimiquier Sandvik ou encore les méthaniers Christophe de Margerie et BW Tulip. Ces deux derniers ont pu appareiller dès hier soir après un transbordement de GNL sibérien du premier vers le second. 

Pendant ce temps, étaient en attente au large une dizaine de tankers, vraquiers et porte-conteneurs.

 

Port de Nantes Saint-Nazaire